/sports/ski
Navigation

Faux départ pour Alex Harvey

À l’occasion de la première épreuve de la Coupe du monde à Ruka, Alex Harvey a dû se contenter du 47e rang.
Archives, AFP À l’occasion de la première épreuve de la Coupe du monde à Ruka, Alex Harvey a dû se contenter du 47e rang.

Coup d'oeil sur cet article

Suite à une entrée moyenne marquée par une 47e place vendredi au sprint, Alex Harvey doit maintenant veiller à ne plus accumuler de retard durant les deux dernières épreuves du mini-tour de Kuusamo en Finlande, qui sert de lancement à la Coupe du monde de ski de fond.

Comme la plupart des étiquettés «non sprinteurs», le Québécois a payé pour le court tracé de 1,4 km en accusant un retard de 2,18 s sur le 30e et dernier rang qui donnait accès aux rondes éliminatoires. Son chrono de 2 m 43,79 s l’a fait terminer aussi loin qu’à 11,17 s du Norvégien Paal Golberg, plus rapide de l’exercice de qualification qui récompense uniquement la vitesse pure.

«J’étais plus surpris que déçu. Pourtant, je me sentais bien. C’est difficile d’identifier ce qui n’a pas bien été», a partagé Harvey qui, en raison des secondes de bonifications allouées aux 30 premiers, concède 40,7 secondes au Norvégien Sondre Turvoll Fossli, meneur de ce mini-tour suite à sa victoire en finale du sprint devant ses compatriotes Eirik Brandsdal et Petter Northug.

Course importante

Cet écart sera considéré dans l’ordre de départ de la poursuite de 15 km en style classique de demain. Mais auparavant, l’athlète de Saint-Ferréol sait qu’il devra limiter l’écart lors du départ individuel de 10 km en style libre de samedi.

«Si je veux espérer terminer dans le top 5 de ce mini-tour, c’est important d’avoir une bonne course demain (samedi)», anticipait-il.

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.

Sur le même sujet