/sports/football
Navigation

Une petite touche québécoise

Coup d'oeil sur cet article

WINNIPEG | Les Alouettes n’étaient pas de la Coupe Grey, mais on y retrouvait tout de même une petite touche ­québécoise.

C’est la compagnie Dangers, basée à ­Longueuil, qui avait le mandat d’en mettre plein la vue aux amateurs dans les gradins durant le spectacle de la mi-temps.

Ainsi, pendant la prestation du groupe Fall Out Boy, on pouvait voir de l’animation sur le terrain, qui était recouvert pour l’occasion de draps blancs sur presque la moitié de sa superficie.

On y voyait notamment des flammes, pour aller avec la pyrotechnie qui ­accompagnait le groupe sur la scène. C’était peut-être une façon de réchauffer un peu la foule, puisque le thermomètre oscillait autour de -5o Celsius!

Dangers est experte en projection géante et compte quelques clients dans la LNH et certains de ses projectionnistes ont déjà travaillé pour Justin Timberlake et The Who.

Ce n’était pas la seule présence québécoise dans la portion spectacle de l’événement, puisque l’hymne national a été interprété dans les deux langues par un chanteur de la Belle Province, Bobby ­Bazini, originaire de Mont-Laurier.