/sports/others
Navigation

Deux grosses prises pour le Rouge et Or

Gaboury et Rae-Paré confirment leur présence à Laval

Émie Gaboury ( joueuse qui saute à gauche) était convoitée par une trentaine d’universités, dont plusieurs aux États-Unis.
Photo courtoisie Émie Gaboury ( joueuse qui saute à gauche) était convoitée par une trentaine d’universités, dont plusieurs aux États-Unis.

Coup d'oeil sur cet article

Entraîneur de l’équipe féminine de volleyball de l’Université Laval, Olivier Caron a frappé non pas un, mais deux grands coups.

Caron a convaincu Émie Gaboury et Anne-Claudel Rae-Paré, une des meilleures joueuses de la Ligue collégiale division 1, de se joindre au Rouge et Or. À 6 pi 1 po, Gaboury, selon Caron, était convoitée par une trentaine d’universités, dont plusieurs des États-Unis.

«Ça fait deux ans que nous travaillons fort sur ce dossier, a confié Caron. Avec Émie, nous avons notre passeuse pour les cinq prochaines années.»

Pourquoi Gaboury a-t-elle opté pour le Rouge et Or? «Elle connaît bien la région puisque son père (Denis) a déjà dirigé les Titans de Limoilou, en plus d’avoir été adjoint chez le Rouge et Or (en 1991-1992).» Membre de l’équipe nationale junior, Gaboury participera à un camp d’entraînement avec les seniors pendant les Fêtes. Elle s’est aussi taillé une place au sein de la formation de l’Ontario dans les deux dernières années.

RAE-PARÉ

En plus de Gaboury, le Rouge et Or alignera Anne-Claudel Rae-Paré, qui fait la pluie et le beau temps en division 1 de la Ligue collégiale.

L’an dernier, l’attaquante réceptionneuse de 1 m 85 des Nordiques de Lionel-Groulx a dominé le circuit avec une moyenne de 4,35 points par manche. Elle est aussi arrivée deuxième dans les attaques marquantes par manche et troisième pour le nombre d’as. Rae-Paré a été choisi au sein de la première équipe d’étoiles au Canada.

Cette saison, Rae-Paré arrive au troisième rang pour le nombre de points par manche et au quatrième quant au nombre d’attaques marquantes par manche.

«Anne-Claudel est une attaquante costaude. Elle amènera beaucoup de profondeur à l’équipe.»

Le recrutement de Caron en vue de la prochaine saison n’est pas encore terminé puisqu’il convoite encore deux espoirs. «Une s’aligne chez les Élans de F.-X.-Garneau et l’autre chez les Lynx d’Édouard-Montpetit. J’attends des réponses de leur part.»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.