/lifestyle/techno
Navigation

La reconstitution 3D par Le Journal impressionne

360 tanneries
Photo, Le Journal de Montréal La vidéo permet d’observer le Village des Tanneries sous toutes ses coutures.

Coup d'oeil sur cet article

«C’est extraordinaire» et «important pour l’histoire du Québec», a lancé le président de la Société historique de Saint-Henri après avoir vu le Village des Tanneries, rasé par le ministère des Transports du Québec il y a trois mois, reprendre vie en 3D et à 360°.

La vidéo concoctée par l’équipe de la section «En 5 minutes», disponible sur le site web du Journal, nous transporte 200 ans en arrière au cœur du village. Le Journal a utilisé son Exodrone pour survoler le site avant qu’il ne soit rasé par Transports Québec le 19 septembre dernier dans le cadre des travaux sur l’échangeur Turcot. Les données récoltées par le drone ont permis de reconstituer le village en 3D.

Pour Guy Giasson, président de la Société historique de Saint-Henri, «c’est un document très précieux pour connaître l’histoire de Saint-Henri. Mais c’est aussi important pour toute l’histoire de Montréal et du Québec».

Il faut dire que, quand une partie entière du village a été découverte l’été dernier, plus de 150 caisses d’artefacts ont été ramenées, contenant aussi bien des outils de tanneurs que des objets de la vie quotidienne.

Pas une solution

Le maire de l’arrondissement du Sud-Ouest, Benoit Dorais, qui a toujours voulu préserver le site, a lui aussi été impressionné par la vidéo. «J’ai tripé. C’est vraiment formidable. On prend toute la mesure de ce qu’on disait cet été: ce ne sont pas de banales pierres.»

Mais pas question que ce genre de prouesse informatique serve d’excuse pour réduire en poussière d’autres sites archéologiques la conscience tranquille.

«Il n’y a rien de mieux qu’un endroit de commémoration», dit-il.

Même son de cloche chez Guy Giasson, qui a collaboré avec Le Journal et le Musée McCord pour réaliser ce travail.

«Ce qu’on veut, c’est garder les sites au jour. Comme le Colisée de Rome ou les Arènes de Lutèce. Ce qui est intéressant, c’est de voir sur place», souligne-t-il.

 

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.