/sports/others
Navigation

Déjà un cadeau pour le Rouge et Or

La vedette des Titans de Limoilou Chavvanith Ponn endossera l’uniforme de Laval

Chavvanith Ponn était dans la ligne de mire du Rouge et Or depuis trois ans.
Photo courtoisie Chavvanith Ponn était dans la ligne de mire du Rouge et Or depuis trois ans.

Coup d'oeil sur cet article

L’équipe masculine de volleyball de l’Université Laval fête Noël en avance, cette année.

L’entraîneur Pascal Clément a confirmé que l’attaquant de puissance Chavvanith Ponn, qui évolue chez les Titans de Limoilou, endossera l’uniforme lavallois, la saison prochaine.

Joueur par excellence de la dernière semaine au pays, Ponn est membre de l’équipe du Québec et a complété la dernière campagne au sommet des marqueurs du circuit collégial québécois.

Il a aussi dominé pour les attaques marquantes. Au dernier championnat provincial, Ponn a mené les Titans à la plus haute marche du podium. Il a d’ailleurs élu domicile au sein de l’équipe d’étoiles de la compétition.

Au championnat canadien, l’athlète de 6 pi 5 po a aidé les Titans à remporter l’argent tout en faisant sa niche dans l’équipe d’étoiles de la classique nationale.

Ponn domine présentement le réseau québécois avec une moyenne de 4,95 points par manche.

Une bête

Selon Rock Picard, son entraîneur à Limoilou, Ponn est «une bête». Ce dernier ne tarit d’ailleurs pas d’éloges envers son jeune protégé.

«Chavvanith adore s’entraîner. Il aime tellement ça qu’il a dû perdre du poids à son arrivée chez nous. Il représente la puissance à l’état pur. Il possède la meilleure force de frappe de la ligue. Je le comparerais à Tommy Bélisle et Frédéric Desbiens (deux anciennes gloires de Laval). Le Rouge et Or vient de recruter un excellent joueur et une excellente personne.»

Selon Picard, Ponn s’est beaucoup amélioré depuis son arrivée à Limoilou.

«Chavvanith a commencé tard à jouer au volleyball, mais il veut toujours apprendre et s’améliorer. En plus, cette année, il s’impose en tant que leader. Il n’a pas peur de s’exprimer dans le groupe. La première chose qu’il m’a dite lorsqu’il est arrivé chez nous a été que son but était de défendre les couleurs du Rouge et Or.»

Instinct du combattant

Quant à Clément, il se réjouit à l’idée d’aligner une recrue pouvant s’imposer dès sa première année dans les rangs universitaires.

«Chavvanith est un bon athlète, mais dans les rangs universitaires, les défensives sont davantage hermétiques. Il devra donc améliorer son répertoire. Il possède l’instinct du combattant. Il ne domine donc pas sans raison le circuit collégial pour les points.

«Nous l’avions dans la mire depuis trois ans, mais il nous a vraiment impressionnés à l’été 2014, au sein de l’équipe du Québec. Nous l’accueillerons donc à bras ouverts.»