/news/currentevents
Navigation

Mort d'un deuxième soudeur tunisien en Beauce

L’entreprise Norgate Metal.
Photo Steve Poulin / Agence QMI L’entreprise Norgate Metal.

Coup d'oeil sur cet article

En moins de trois semaines, un deuxième soudeur tunisien est décédé, à La Guadeloupe, en Beauce. Cette fois-ci, il s’agit d’un père de famille qui a perdu la vie, écrasé par une poutre d’acier de 25 pieds de haut.

Le 17 novembre dernier, Bassem Miled, un soudeur pour le Groupe Canam, est mort brûlé dans son véhicule à la suite d’une sortie de route.

Lundi soir, c’est un accident de travail qui a causé la mort de Slim Ben Romdhane, un homme de 38 ans.

L'incident s'est produit vers 20h30 au sein de l'entreprise Norgate Metal. Le bâtiment est situé sur 8e Rue à La Guadeloupe, à une trentaine de kilomètres de Saint-Georges.

La CSST a confirmé que M. Ben Romdane qu’une poutre d’acier est tombée dans son dos.

«Le travailleur était à manipuler une poutre d’acier architectural de plus de 25 pieds de long. La poutre était installée sur des tréteaux et il y avait également la présence d’un pont roulant», le porte-parole André Résemdes

La section de l’usine où l’incident est survenu a été fermée par la CSST.

«On a demandé à l’entreprise de faire procéder par une compagnie spécialisée à une vérification du pont roulant, afin de vérifier s'il avait une défectuosité ou s'il a subi des dommages lors de l’accident», a relaté M. Résemdes, ajoutant que l’usine doit aussi présenter un nouveau plan de travail.

La famille de Slim Ben Romdhane aurait demandé au consulat tunisien le rapatriement de son corps. L’homme serait marié et aurait des enfants, selon nos informations.