/news/provincial
Navigation

Projets revus pour la base de plein air de Sainte-Foy

Coup d'oeil sur cet article

La Ville de Québec met une pause sur ses plans de réaménagement de la base de plein air de Sainte-Foy, le temps de revoir le projet dans son ensemble.

Un appel d’offres pour des services professionnels visant la construction d’un nouveau bâtiment d’accueil a été annulé cette semaine par le comité exécutif.

Questionné jeudi, le maire Régis Labeaume n’a pas voulu dévoiler de détails. «Ça s’en vient. On a un beau projet. On a un super beau projet sur la table. Il y a bien des choses qui vont changer. Mais attendez un petit peu.»

Le conseiller responsable des sports, Steeve Verret, a expliqué au Journal que la Ville est en train de rebrasser son projet.

Réunir les lacs

Elle devait démolir la maison blanche qui sert de pavillon d’accueil et de centre de location d’équipement nautique pour repartir à neuf. Sauf que le bâtiment a un intérêt patrimonial, alors on analyse les options. «Est-ce qu’on le démolit ou on rénove ce site-là?» a indiqué M. Verret. Si on choisissait de restaurer le bâtiment, on pourrait opter pour construire des hangars pour la location d’équipement.

Parallèlement, la réflexion se poursuit aussi pour retirer la bande de terre qui sépare les deux lacs artificiels qui, actuellement, manquent d’aération. On envisage aussi de déplacer la plage du côté sud du large bassin qui serait créé par la réunion des deux lacs.

Mais pour ce faire, il faut obtenir un certificat d’autorisation du ministère de l’Environnement, a indiqué le conseiller. La Ville analyse aussi la possibilité d’inscrire son projet dans la trame verte et bleue et ainsi bénéficier de subventions gouvernementales.

– Avec la collaboration de Taïeb Moalla