/lifestyle/health
Navigation

Apprendre à vivre sans fumée

Coup d'oeil sur cet article

Jean-Pierre, 46 ans, de Québec, demande pourquoi il est si difficile de cesser de fumer.

Les raisons qui expliquent les échecs sont complexes et varient d'une personne à l'autre. Certains fumeurs n'envisagent même pas de renoncer au tabac, alors que d'autres aimeraient bien y arriver.

Nombreux sont ceux qui ont essayé à plusieurs reprises, sans succès. Il peut être très difficile d'arrêter de fumer et aujourd’hui, nous considérons le tabagisme comme une toxicomanie.

Selon Santé Canada, les deux principales raisons de ces échecs sont les effets physiques de la nicotine et les effets psychologiques du tabagisme. En effet, le tabac contient de la nicotine, une substance psychoactive qui agit sur le fonctionnement cérébral et qui stimule le système nerveux central.

Effet stimulant

La nicotine favorise également la libération d'une substance chimique (la dopamine) associée au plaisir. Après avoir fumé une cigarette, une personne peut se sentir plus énergique ou plus détendue. Avec le temps, le cerveau s'ajuste à l'effet stimulant de la nicotine en abaissant le niveau d'énergie naturelle d'une personne ou en modifiant son humeur.

Cette dernière doit donc allumer une cigarette pour avoir le coup de fouet physique et émotif dont elle a besoin. Une fois habitué, l'organisme doit recevoir sa dose quotidienne de nicotine pour se sentir normal. Privées de tabac pendant à peine quelques heures, certaines personnes peuvent déjà ressentir des symptômes de sevrage comme un mal de tête, une légère déprime, de la colère, de l'anxiété et des troubles de sommeil.

La bonne nouvelle est que ces symptômes ne durent généralement qu'une semaine. Pour les contrôler, il suffit d'apprendre à les reconnaître et à se préparer en conséquence. Rappelez-vous que les symptômes de sevrage sont un signe de guérison, qu'ils sont temporaires et que dans peu de temps, vous retrouverez votre niveau d'énergie naturelle.

Le rituel

Cependant, le besoin de fumer va au-delà de l'accoutumance physique à la nicotine. Il s'agit en fait d'un rituel qui peut procurer un certain plaisir. Sur le plan émotionnel, de nombreux fumeurs s'entendent pour dire que le fait de tenir et de fumer une cigarette est un geste calmant, agréable et réconfortant qui leur permet de gérer leur stress, leur anxiété, leur colère, leur peine, et même, leur joie.

Pour certains, la cigarette est une source de réconfort qui fait partie de leur vie courante. Elle les aide à relaxer et à passer d'heureux moments en compagnie d'amis. Elle favorise leur concentration ou leur procure un soulagement, ou encore, leur donne la vivacité dont ils ont besoin.

La cigarette est une amie fiable, toujours prête à les dépanner. Apprendre à vivre sans fumée est un processus qui exige temps, engagement et efforts. Il n'est jamais trop tard pour essayer!

Prendre des laxatifs avec modération

Madeleine, 68 ans, de Sainte-Foy, demande pourquoi les laxatifs ne sont pas recommandés à long terme par les médecins.

Parce que les laxatifs peuvent rendre votre intestin paresseux et déranger son fonctionnement, ce qui peut vous constiper davantage lorsque vous cessez de les prendre.

Les laxatifs peuvent aussi accélérer la vitesse de passage des aliments dans le tube digestif de sorte que votre organisme n’a pas le temps d’absorber les nutriments et ils peuvent vous faire perdre beaucoup d’eau par les selles.

De façon générale, utilisez l’huile minérale et l’huile de ricin seulement sur recommandation de votre médecin, notamment si vous venez de subir une intervention chirurgicale et vous ne pouvez pas forcer pour aller à la selle.

Bien que l’huile minérale et l’huile de ricin fassent partie des laxatifs, on ne doit pas en prendre régulièrement parce que l’huile minérale peut causer des carences en vitamines A, D, E et K.