/lifestyle/health
Navigation

Le temps des Fêtes de Valéria

Coup d'oeil sur cet article

Dans son petit village d’Hébertville au Lac-Saint-Jean, Valéria commence à percevoir le poids de ses cinquante ans. Elle ressent des douleurs au dos et à plusieurs articulations, mais elle n’a pas le temps de s’arrêter et de se plaindre, trop d’ouvrage. Son plus jeune a huit ans et elle a terminé sa famille de quatorze enfants. Un enfant par année, c’est la norme!

Elle a mis au monde ses bébés dans sa grande maison isolée au bran de scie et sans électricité. Il faut souligner aussi que trois autres de ses enfants sont morts autour de l’accouchement, mais pas le choix, il faut continuer. Elle est très fière de sa famille. Elle se considère comme chanceuse cette année, car son mari Théo pourra passer le temps des Fêtes avec eux. Il a eu une permission spéciale vu que le chantier de bûcherons n’est pas trop éloigné de son patelin.

Rester en forme

Lui aussi commence à ressentir des problèmes articulaires multiples. Cette année, son patron va souligner trente-cinq années consécutives sur les chantiers. Il a cinquante-deux ans! Son travail l’a toujours obligé à rester en forme. Du godendart, à la sciotte jusqu’au début de la scie mécanique, il a de plus connu des conditions de camp très difficiles. Hygiène douteuse, lit de fortune, mauvaise isolation du camp, nourriture grasse et sans variété, patrons chiches à l’occasion et quelques accidents de travail commencent à peser lourdement sur lui.

En plus de toutes ses tâches habituelles, Valéria doit préparer les victuailles et les réveillons pour le temps des Fêtes. Elle est déjà grand-mère de vingt petits-enfants. Heureusement, elle pourra se faire aider de ses enfants les plus âgés. Par contre, certains sont déjà partis depuis longtemps de la maison étant mariés ou travaillant en camp de bûcherons ou entrés dans les ordres religieux. Ces derniers n’ont pas le droit de revenir à la maison sauf une fois par année durant le temps des Fêtes. Ça rajoutera à sa besogne, mais elle sera très contente de les revoir. Elle ne peut pas le dire, mais elle n’est pas d’accord avec toutes ces coutumes religieuses du temps. Par contre, elle sait que c’est un moyen pour ses enfants doués de se sortir d’un avenir difficile ressemblant au sien, dans un petit village isolé du Québec...

Inquiétudes

Malgré son endurance physique naturelle et sa grande force de caractère, Valéria est inquiète. Depuis déjà deux mois, elle ressent de fortes douleurs dans le bas du dos qui irradient dans sa jambe droite jusqu’aux orteils. Elle a même de la difficulté à relever son pied droit lors de la marche et ça ne s’améliore pas. Le médecin le plus près se trouve à Saint-Félicien à environ cinq heures aller-retour en carriole si tout va bien.

De plus, avec une telle marmaille, elle n’a pas les moyens de se payer un médecin. Les congrégations coûtent cher! Aussi, une ballade de cinq heures n’arrangera en rien sa condition. Le ramancheur du village, malgré tous ses trucs, a bien essayé quelques remèdes de grand-mère, mais sans succès. Même s’il n’a pas d’instruction, il se doute bien que Valéria a un problème important. (1)

Valéria n’a pas le choix, elle devra obligatoirement cesser ses activités et rester alitée pendant une semaine pour diminuer la douleur et l’inflammation. C’était le meilleur remède de l’époque. Heureusement, toute sa cellule familiale a pris les choses en main. Son mari, ses filles proches et éloignées sont venus en renfort immédiatement. Après une semaine de repos complet, Valéria a pu participer au réveillon du jour de l’An et à la distribution des petites étrennes qu’elle avait fabriquées elle-même durant l’année. Quel plaisir ils ont eu de se retrouver en famille. Autres temps autres mœurs!!!

Joyeux temps des Fêtes (2)

(1) Une résonnance magnétique des temps modernes aurait probablement démontré la présence d’une hernie discale sévère.

(2) Ceci est une histoire quasi réelle. Certains événements ont été amoindris, le jeune lecteur n’ayant peut-être pas cru à la dure réalité du début du 20e siècle.

(1) Une résonnance magnétique des temps modernes aurait probablement démontré la présence d’une hernie discale sévère.

(2) Ceci est une histoire quasi réelle. Certains événements ont été amoindris, le jeune lecteur n’ayant peut-être pas cru à la dure réalité du début du 20e siècle