/news/society
Navigation

Abécédaire: l'année 2015 une lettre à la fois

Abécédaire: l'année 2015 une lettre à la fois
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Le temps des Fêtes est l’occasion idéale pour nous de revenir sur la dernière année, sur les évènements et les personnalités qui ont marqué l’actualité.

Le temps des Fêtes est l’occasion idéale pour revenir sur la dernière année et sur les évènements et les personnalités qui ont marqué l’actualité.

Même si les 26 lettres de l’alphabet sont nettement insuffisantes pour dresser un portrait exhaustif des douze derniers mois, elles permettent néanmoins de faire ressortir certains moments clés.

Voici donc l’abécédaire de 2015 du JournaldeMontreal.com.

A – Austérité

Austérité pour certains, rigueur ou effort budgétaire pour d'autres, la quête du gouvernement vers l'équilibre budgétaire a sans aucun doute marqué la dernière année. Cette volonté d’atteindre le déficit zéro a d’ailleurs été au cœur des négociations que le président du Conseil du trésor, Martin Coiteux, a menées (et continue de mener) avec les employés de l’État.

Abécédaire: l'année 2015 une lettre à la fois
Photo d'archives

Même s’ils se sont entendus avec le gouvernement, les représentants assurent d’ailleurs qu’ils poursuivront la lutte contre l’austérité.

B – Badawi

Arrêté en 2012, le blogueur saoudien Raif Badawi a reçu, en janvier dernier, 50 coups de fouet, les premiers des 1000 auxquels il a été condamné en 2014 pour avoir critiqué le régime saoudien et l'islam. Depuis, la mobilisation en sa faveur s’est intensifiée, notamment au Canada.

Abécédaire: l'année 2015 une lettre à la fois
Photo d'archives

Son épouse, Ensaf Haider, qui habite Sherbrooke avec leurs deux enfants, a reçu, plus tôt ce mois-ci, le prestigieux prix Sakharov pour la liberté de l’esprit du Parlement européen au nom de son mari.

C – Carey Price

Même s’il est tenu à l’écart du jeu depuis quelques semaines en raison d’une blessure au bas du corps, Carey Price a connu une année 2015 de rêve.

Abécédaire: l'année 2015 une lettre à la fois
Photo d'archives

Au sommet de son art, le gardien étoile du tricolore a raflé les grands honneurs en juin dernier lors du gala de la LNH. Le numéro 31 du Canadien est reparti avec les trophées Hart (le joueur le plus utile à son équipe), Ted Lindsay (le joueur par excellence selon ses paires), Vézina (le gardien par excellence) et Jennings (le gardien ayant accordé le moins de buts).

En plus, Angela et lui attendent leur premier enfant. Ne reste plus qu’à se croiser les doigts pour que le numéro 31 puisse revenir au jeu rapidement et mener ses coéquipiers très loin en séries éliminatoires... jusqu’à la coupe Stanley (il faut bien rêver)!

D – Dissidence

Dissidence. C'est ce que l’on retient du rapport final (très attendu) de la Commission d'enquête sur l'octroi et la gestion des contrats publics dans l'industrie de la construction. Le commissaire Renaud Lachance a en effet exprimé sa dissidence à l'égard de certains passages du rapport présenté en novembre dernier par la présidente de la commission, la juge France Charbonneau.

Abécédaire: l'année 2015 une lettre à la fois
Photo d'archives

Quelques jours suivant la publication du rapport, Radio-Canada révélait que M. Lachance avait annoté certaines pages d’une version préliminaire du chapitre sur le financement des partis politiques, plus particulièrement lorsqu'il était question du Parti libéral du Québec (PLQ). «Ridicule. Il ne faut avoir rien vécu dans sa vie pour écrire ceci», a-t-il notamment écrit.

Assurant n’avoir subi aucune pression pour protéger le PLQ, le commissaire s’est dit «victime de sa rigueur» dans une lettre qu’il a fait parvenir aux médias, à la mi-décembre.

E – Eaux usées

Au début novembre, Montréal a déversé pas moins de huit milliards de litres d’eaux contaminées dans le fleuve Saint-Laurent afin de permettre aux services municipaux d'assécher, puis de remettre à niveau un intercepteur d'égouts et de réparer la chute à neige sous l'autoroute Bonaventure.

Abécédaire: l'année 2015 une lettre à la fois
Photo d'Archives

L’annonce de ce déversement avait semé la controverse. La Ville a toutefois insisté, à plusieurs reprises, pour dire que l’opération était nécessaire afin de permettre la réparation des infrastructures. Le maire Coderre est lui-même descendu dans l’intercepteur pour y constater l'état des travaux. Notons que le «flushgate» dans lequel a Montréal a été plongé a fait l’objet d’une couverture mondiale, des médias américains, européens et asiatiques s’étant intéressés à l’affaire.

F – Femmes autochtones 

Le sort des femmes autochtones a fait les manchettes au cours de la dernière année. Le gouvernement du Québec a déclenché une enquête à la suite d'allégations d'agressions qui auraient été commises par des policiers de la Sûreté du Québec (SQ) envers des femmes autochtones de Val-d’Or.

Abécédaire: l'année 2015 une lettre à la fois
Photo d'Archives

Après son élection, le gouvernement de Justin Trudeau a quant à lui ordonné la tenue d'une commission d'enquête sur les femmes autochtones disparues et assassinées, chose qui était réclamée depuis longtemps par les Premières nations. 

G – Grèves

À temps pour Noël, les quelque 400 000 employés du Front commun du secteur public ont conclu une entente de principe avec le gouvernement Couillard, au terme de longues négociations entre les représentants syndicaux et le président du Conseil du Trésor, Martin Coiteux.

Abécédaire: l'année 2015 une lettre à la fois
Photo d'archives

Cette entente de principe (qui est très fragile, puisque la Fédération de la santé et des services sociaux a décidé de recommander à ses membres de la rejeter) survient à la suite d’une longue mobilisation (qualifiée d’historique par les chefs syndicaux) des employés de l’État. Comme le promettaient les syndicats, l'automne a donc été chaud au Québec.

Notons que le gouvernement est toujours en négociations avec d’autres syndicats représentant pas moins de 150 000 travailleurs, dont la Fédération interprofessionnelle de la santé (FIQ) et la Fédération autonome de l'enseignement (FAE).

H – Hello

«Hello, it’s me.» 2015 marque le retour sur disque (et sous les projecteurs) d'Adele. La chanteuse britannique est sans contredit l’artiste la plus populaire sur la planète à l’heure actuelle.

Dans le mois qui a suivi la sortie de son album 25, pas moins de cinq millions d’exemplaires se sont écoulés aux États-Unis (l'artiste détient maintenant le record de ventes les plus rapides en sols américains).

Rappelons que la chanteuse britannique s'arrêtera à Montréal les 30 septembre et 1er octobre prochains.

I – Impact de Montréal

L’impact de Montéral n’aura jamais autant fait parler de lui qu’en 2015. Merci à Didier Drogba!

Abécédaire: l'année 2015 une lettre à la fois
Photo d'archives

Débarqué (en grandes pompes) au Québec en juillet dernier après avoir signé une entente de 18 mois avec la formation montréalaise, l’Africain a marqué 12 buts en 14 matchs, aidant l’Impact à se hisser au troisième rang de l’Association de l’Est et à vaincre le Toronto FC au premier tour éliminatoire.

À en croire les dernières rumeurs, Didier Drogba quitterait toutefois l’Impact (malgré son contrat) pour rejoindre le club anglais de Chelsea où il pourrait agir comme instructeur adjoint.

J – Justin Trudeau

Une chose est sûre, le nouveau premier ministre du Canada, Justin (un Justine, pour nos cousins français) Trudeau, fascine la planète tout entière.

Abécédaire: l'année 2015 une lettre à la fois
Photo d'archives

Après avoir fait la Une du Paris Match, le chef libéral et son épouse, Sophie Grégoire, ont fait l’objet d’un portrait dans le prestigieux magazine Vogue. «Très jeune, cheveux ondulés, le nouveau premier ministre est indéniablement attirant dans son complet bleu et ses souliers bruns, une riposte qui a du style au vieux monde ennuyant de la politique», a écrit le Vogue.

#ParceQuOnEstEn2015

K – Kardashian

Encore cette année, le clan Kardashian a beaucoup fait parler de lui. À commencer par la reine, Kim, qui a donné naissance à son deuxième enfant, Saint West.

Abécédaire: l'année 2015 une lettre à la fois
Photo d'archives

Plusieurs fois au cours des derniers mois, la princesse Kylie a toutefois volé la vedette à sa grande sœur. La benjamine du clan Kardashian a notamment avoué qu’elle avait eu recours à des injections de remplissage temporaire pour obtenir des lèvres plus pulpeuses, a posé nue dans le magazine Interview, a été accusée d’infidélité (dans une chanson) par son ex-copain et a célébré ses 18 ans en faisant acte de présence au Beachclub de Pointe-Calumet.

En 2015, Bruce Jenner, médaillée d’or en décathlon des Jeux olympiques de Montréal, est pour sa part devenue légalement Caitlyn Jenner, après avoir entrepris sa transition pour devenir une femme.

L – Lu Chan Khuong

Avant 2015, une majorité de Québécois n’avait aucune idée ce que faisait un bâtonnier. Puis, l’ex-bâtonnière du Québec, Lu Chan Khuong, a été suspendue par le CA du Barreau du Québec après avoir été rattrapée par une histoire de vol à l’étalage survenue en avril 2014 au Simons du Carrefour Laval (son dossier avait pourtant été non-judiciarisé). Elle a finalement accepté de démissionner de son poste.

Abécédaire: l'année 2015 une lettre à la fois
Photo d'archives

Avant de démissionner, Me Lu Chan Khuong poursuivait le Conseil d'administration du Barreau. Elle réclamait 95 000 $, en plus de sa réintégration. Le Barreau avait répliqué en la poursuivant pour 90 000 $.

M – Mariage

Le mariage de l’année est, sans l’ombre d’un doute, celui du chef du Parti Québécois (PQ), Pierre Karl Péladeau, et de la populaire animatrice de télévision et productrice, Julie Snyder.

Abécédaire: l'année 2015 une lettre à la fois
Photo d'archives

Célébré le 15 août dernier par le maire de Québec, Régis Labeaume, à la chapelle du Musée de l’Amérique francophone, le mariage a beaucoup fait jaser (de l’organisation, en passant par les invités musicaux et les robes portées par la blonde animatrice). Des milliers de curieux s’étaient massés devant le musée pour saluer les nouveaux mariés. 

N – NPD

Les troupes de Thomas Mulcair sont probablement ravies que l’année 2015 prenne fin. En position de tête dans les intentions de vote lorsque Stephen Harper a déclenché la campagne, en août dernier, le NPD s’est effondré. Le parti a terminé ce marathon électoral troisième, loin derrière les libéraux et les conservateurs.

Abécédaire: l'année 2015 une lettre à la fois
Photo d'archives

La marée rouge a même balayé le Québec où une vague orange avait pourtant déferlé quatre ans plus tôt (permettant aux néo-démocrates de former l’opposition officielle à Ottawa pour la première fois de leur histoire).

En Alberta, au printemps, la situation a toutefois été fort différente. Le Nouveau Parti démocratique (NPD) a en effet réussi à mettre fin – et de manière décisive – à plus de 43 ans de règne progressiste-conservateur.

O – Oléoduc

Les oléoducs ont fait l’objet de nombreuses discussions en 2015, au Canada comme aux États-Unis. Après avoir abonné son projet de port pétrolier à Cacouna, TransCanada a annoncé récemment qu’elle renonçait à en construire un sur le territoire du Québec.

Abécédaire: l'année 2015 une lettre à la fois
Photo d'archives

Le projet d’oléoduc Énergie Est a d’ailleurs été l’un des enjeux centraux du dernier scrutin fédéral au Québec. Le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, a notamment accusé au chef néo-démocrate Thomas Mulcair de ne pas tenir le même discours en français et en anglais dans le dossier du projet Énergie Est. Duceppe disait refuser que le Québec devienne une «autoroute pétrolière».

Aux États-Unis, l’administration Obama a rejeté le projet de pipeline Keystone XL, un tracé de 1900 kilomètres entre la province de l’Alberta et l’État du Nebraska.

P – Paris

Paris a souvent fait la manchette au cours des douze derniers mois. L’année a bien mal commencé lorsque, le 7 janvier dernier, les frères Chérif et Saïd Kouachi ont fait irruption dans la rédaction de l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo pour y abattre onze personnes. Le massacre a secoué la planète tout entière et a donné naissance au mouvement de solidarité #JeSuisCharlie.

Abécédaire: l'année 2015 une lettre à la fois
Photo d'archives

Le 13 novembre dernier, la France a une fois de plus été secouée par le terrorisme. En tout, six attaques simultanées ont été menées dans plusieurs secteurs de la capitale, dont une au Bataclan, une salle de spectacle, pendant un spectacle du groupe Eagles of Death Metal. Les attentats ont fait 130 victimes, en plus d’en blesser des centaines d’autres.

L’année se termine toutefois sur une note plus positive. Paris a en effet accueilli la conférence des Nations unies sur le climat. Au terme de longues négociations, les 195 pays participants à la conférence ont adopté un accord «historique» sur la réduction des émissions des gaz à effet de serre (GES).

Q – Québec 

En 2015, le Québec a été la première province canadienne à autoriser l’aide médicale à mourir.

Dans une décision rendue en février, la Cour suprême a déclaré qu’il est contraire à la Charte canadienne des droits et libertés d'interdire l'aide médicale à mourir. Le plus haut tribunal au pays s’est donc positionné en faveur d’une légalisation de l’aide médicale à mourir.

Abécédaire: l'année 2015 une lettre à la fois
Photo d'archives

Après avoir pris le pouvoir, le gouvernement Trudeau a par ailleurs demandé une extension de six mois pour se pencher sur la question.

Plus tôt cette semaine, la Cour d'appel a donné raison au gouvernement du Québec, statuant que les articles de la Loi sur les soins de fin de vie concernant l'aide médicale à mourir étaient valides. La Cour d’appel a ainsi infirmé la décision rendue par la Cour supérieure qui les avait suspendus. La loi est entrée en vigueur le 10 décembre dernier.

R – Réfugiés syriens

La crise des réfugiés syriens constitue certainement l’un des principaux enjeux humanitaires de la dernière année. L’automne dernier, la photo du petit Aylan, un garçon de 3 ans mort noyé sur une plage de Turquie dont la famille souhaitait venir s’installer au Canada, a ébranlé la planète tout entière. 

Abécédaire: l'année 2015 une lettre à la fois
Photo d'archives

Comme il l’avait promis en campagne électorale, le premier ministre Trudeau s’est engagé à accueillir 25 000 réfugiés syriens au pays d'ici février 2016. Les premiers contingents de Syriens ont d’ailleurs déjà mis les pieds au Canada, à Toronto et à Montréal notamment.

S – Star Wars

Il faut habiter sous une roche, ou sur une ile déserte, pour ne pas savoir que le septième volet de la saga Star Wars, Le Réveil de la Force, a pris l’affiche au cinéma. Le nouveau film de la franchise a d’ailleurs fracassé de nombreux records au box-office, en enregistrant notamment le meilleur départ de l’histoire avec des recettes avoisinant les 530 millions de dollars.

Abécédaire: l'année 2015 une lettre à la fois
Photo d'archives

Que la Force soit avec vous!

T – Trump

De nombreuses déclarations tenues cette année par Donald Trump, candidat (et favori) à l'investiture républicaine en vue de la présidentielle de 2016, ont semé la controverse.

Abécédaire: l'année 2015 une lettre à la fois
Photo d'archives

Le milliardaire a notamment déclaré qu’il souhaitait fermer les frontières américaines aux musulmans. Cette proposition lui aurait même permis de renforcer son avance sur ses rivaux. Donald Trump prendra-t-il la tête du Parti républicain? C’est ce que nous saurons 2016.

U – Unité 9

Ce serait un euphémisme d’affirmer qu’il y a beaucoup d’action dans Unité 9. Les intrigues défilent en effet à la vitesse de l’éclair dans la série télévisée imaginée par Danielle Trottier.

Abécédaire: l'année 2015 une lettre à la fois
Photo d'archives

En l’espace de quelques mois, Marie Lamontagne a complètement perdu la carte à la suite du décès de ses deux enfants, l’IPL Agathe est morte noyée au fond d’une toilette, Michelle a donné naissance à des jumeaux (le père pourrait être son prof de maths) avant d’obtenir sa libération, Marie entretient une relation avec l’aumônier et Suzanne a sauvé sa bru de son fils agresseur.

Et la cerise sur le sundae: une détenue sadomasochiste vient de faire son entrée à Lietteville.

V – Voile

Pour certains électeurs, qu’il s’agisse d’un voile,  d’un sac de patates, d’un masque de clown, d’une burqa ou encore d’un déguisement, tous les moyens sont bons pour exercer son droit de vote... à visage couvert.

Abécédaire: l'année 2015 une lettre à la fois
Photo d'archives

Afin de dénoncer un jugement rendu par la Cour d’appel fédérale autorisant le port du niqab lors des cérémonies de citoyenneté, des centaines d’électeurs se sont présentés, lors des dernières élections, dans les bureaux de scrutin masqués. Le jour du vote a donc pris des airs... d’Halloween.

W – Ward

En 2015, Mike Ward s’est retrouvé devant la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ). Affirmant avoir été victime d'intimidation à l'école à la suite d’un spectacle dans lequel Mike Ward se moquait de son handicap, le petit Jérémy Gabriel et sa famille trainent en effet l’humoriste en justice.

Abécédaire: l'année 2015 une lettre à la fois
Photo d'archives

Histoire à suivre en 2016...

X – Xavier Dolan

Grosse année pour Xavier Dolan.

Le cinéaste a réalisé le nouveau vidéoclip d’Adele, pour la chanson Hello. Mis en ligne en octobre dernier, le clip, qui a été tourné (dans le plus grand secret) à Dunham, au Québec, a été vu plus 789 millions de fois sur YouTube.

Abécédaire: l'année 2015 une lettre à la fois
Photo d'archives

Dolan, qui a remporté l’an dernier le Prix du Jury au Festival de Cannes pour son film Mommy, prépare également le tournage de son premier long métrage américain, The Death and Life of John F. Donovan. Jessica Chastain, Kit Harrington, Susan Sarandon, Kathy Bates, Taylor Kitsch, Chris Zylka, Emily Hampshire, Bella Thorne et Michael Gambon y tiendront notamment la vedette.

Y – Yves Bolduc

Fouilles à nu dans les écoles, indemnité de départ, prime pour avoir vu des patients orphelins, l’ancien ministre de l’Éducation du Québec, Yves Bolduc, a été au cœur de nombreuses controverses en 2015.

Abécédaire: l'année 2015 une lettre à la fois
Photo d'archives

L’ancien député libéral de Jean-Talon a d’ailleurs surpris tout le monde en annonçant, il y a quelques jours, qu’il se joignait à un cabinet de relations publiques. Celui qui demeure d'abord et avant tout docteur ne ferme d’ailleurs pas la porte à un retour en politique... mais ce n’est pas pour tout de suite.

Z – Zack Kassian

Échangé aux Canucks de Vancouver contre Zack Kassian, Brandon Prust a dû quitter Montréal, l’été dernier. Des milliers de km le séparent maintenant de son épouse, l’animatrice Maripier Morin.

Abécédaire: l'année 2015 une lettre à la fois
Photo d'Archives

Il faut dire que l’échange n’a pas été tellement fructueux pour le Canadien. En effet, Kassian n’a encore joué un match dans l’uniforme du tricolore (il était suspendu sans salaire depuis le 5 octobre). D'ailleurs, il pourrait bien ne jamais en jouer un. Sa cure de désintoxication tout juste terminée, il a effectivement été soumis au ballotage par Marc Bergevin.

Rappelons que trois jours avant le premier match de la saison, Kassan a été impliqué dans un accident de la route au petit matin avec deux jeunes femmes (selon la police, il n’était pas au volant). Le joueur avait subi une fracture du nez et du pied gauche.


Parce que les mots (et les lettres) ne suffisent pas toujours, une mention spéciale en terminant à Isabelle Gaston et à Cedrika Provencher qui ont toutes deux marqué cette dernière année.