/entertainment/music
Navigation

David Bowie de retour sur disque

David Bowie a effectué un virage jazz pour son nouvel album.
Photo courtoisie David Bowie a effectué un virage jazz pour son nouvel album.

Coup d'oeil sur cet article

David Bowie poursuit son glorieux retour aux affaires, amorcé il y a trois ans avec l’acclamé The Next Day, en lançant Blackstar vendredi, jour de son 69e anniversaire de naissance. Voici cinq choses à savoir sur le 28e album du Thin White Duke.

1. L’album jazz de Bowie

Alors que The Next Day se voulait accessible avec ses mélodies accrocheuses, Blackstar constitue pour Bowie un changement de cap musical complet, avec des envolées jazz soutenues par de superbes lignes de saxophone de Donny McCaslin. Ce dernier, en lice trois fois pour un prix Grammy, est d’ailleurs l’un des nombreux musiciens américains réputés que Bowie a recrutés pour l’enregistrement de Blackstar. James Murphy, de LCD Soundsystem, fait même une apparition aux percussions sur deux titres.

2. Encensé par la critique

Les risques artistiques pris par Bowie ont été payants. Jusqu’à maintenant, toutes les critiques encensent Blackstar, qui est pourtant, selon le quotidien The Independant, l’album «le plus extrême» de la carrière du Britannique. «Un album riche, profond et étrange montrant un Bowie continuellement en mouvement, ses yeux fixant droit devant: c’est de cette façon qu’il a toujours fait sa plus belle musique», ajoute The Guardian.

3. Des clips troublants

Comme les hits de The Next Day, les deux premiers extraits de Blackstar ont eu droit à des vidéoclips visuellement léchés et d’une beauté troublante, mis en scène par le réputé Johan Renck (Madonna, Beyoncé, New Order). Dans Blackstar, un minifilm de 10 minutes, on se retrouve dans une ville surréelle où une femme avec une queue trouve le corps d’un astronaute mort. Bowie y chante les yeux bandés, tout comme dans le lugubre clip de Lazarus, où on le voit étendu sur un lit d’hôpital.

4. iTunes a le dernier mot

La pièce titre Blackstar, qui dure 9 min 57 s, devait s’étendre sur plus de 11 minutes. La décision de la ramener sous la barre des 10 minutes est une concession faite au géant iTunes, qui ne met pas en vente de chansons individuelles de plus de 10 minutes. Comme Bowie tenait mordicus à ce que Blackstar soit un single, il a accepté de couper la chanson.

5. Pas de tournée

La sortie de Blackstar ne sera pas suivie d’une tournée, comme ce fut le cas avec The Next Day. Tout indique que David Bowie, dont le dernier concert remonte à 2004, en a fini pour de bon avec la scène. L’artiste britannique est également silencieux avec la presse, lui qui n’a pas donné d’entrevue depuis belle lurette.