/news/world
Navigation

Attentats contre Charlie Hebdo: les crises cardiaques ont augmenté de 75 % en France

Attentats contre Charlie Hebdo: les crises cardiaques ont augmenté de 75 % en France
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Une étude réalisée par la clinique Pasteur, à Toulouse, démontre que les attentats survenus à Paris en janvier 2015 ont entraîné une hausse du nombre de crises cardiaques de 75 %.

Dans un communiqué émis le 8 janvier, la clinique spécialisée en cardiologie explique que les trois jours durant lesquels sont survenus les attaques contre Charlie Hebdo et le marché Hypercacher, ont été «un facteur de risque cardiovasculaire même à des centaines de kilomètres du lieu des attentats».

Les 7, 8 et 9 janvier 2015, l’hôpital a enregistré une hausse de 75 % du nombre de patients hospitalisés pour un problème cardiaque, par rapport aux mêmes journées en 2014. La clinique Pasteur a comptabilisé une hausse de 180 % du nombre de cas d’infarctus du myocarde et de 86,7 % du nombre d’insuffisance cardiaque pour ces journées.

Selon les auteurs, ces données démontrent que «l’énorme couverture médiatique [d’une attaque terroriste] peut être la cause de l’apparition de douleurs à la poitrine entraînant une hospitalisation pour des événements cardiovasculaires».