/news/world
Navigation

Attentats contre Charlie Hebdo: les crises cardiaques ont augmenté de 75 % en France

Attentats contre Charlie Hebdo: les crises cardiaques ont augmenté de 75 % en France
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Une étude réalisée par la clinique Pasteur, à Toulouse, démontre que les attentats survenus à Paris en janvier 2015 ont entraîné une hausse du nombre de crises cardiaques de 75 %.

Dans un communiqué émis le 8 janvier, la clinique spécialisée en cardiologie explique que les trois jours durant lesquels sont survenus les attaques contre Charlie Hebdo et le marché Hypercacher, ont été «un facteur de risque cardiovasculaire même à des centaines de kilomètres du lieu des attentats».

Les 7, 8 et 9 janvier 2015, l’hôpital a enregistré une hausse de 75 % du nombre de patients hospitalisés pour un problème cardiaque, par rapport aux mêmes journées en 2014. La clinique Pasteur a comptabilisé une hausse de 180 % du nombre de cas d’infarctus du myocarde et de 86,7 % du nombre d’insuffisance cardiaque pour ces journées.

Selon les auteurs, ces données démontrent que «l’énorme couverture médiatique [d’une attaque terroriste] peut être la cause de l’apparition de douleurs à la poitrine entraînant une hospitalisation pour des événements cardiovasculaires».

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.