/news/provincial
Navigation

Un groupe de 2891 auditeurs du FM93 participeront à la folie du Powerball

Coup d'oeil sur cet article

Le FM93 ira miser 14 455 $ à la loterie Powerball aux États-Unis après avoir formé un groupe de 2891 auditeurs.

Les portes sont désormais fermées et le groupe est complet en prévision du tirage d'un gros lot historique qui atteint maintenant 1,5 millard de dollars américain.

Lundi, de 14 h à 16 h 30, 342 personnes se sont présentées aux bureaux de la station de radio pour déposer leur mise. La folie du Powerball qui s’est emparée des auditeurs ne s’est pas essouffler mardi.

Sur l’heure du midi, plus de 1200 personnes s’étaient déplacées à la station du chemin Sainte-Foy en moins de 24 heures pour donner leur 5$ US et ainsi courir la chance de gagner une partie du gros lot de 1,5 milliard de dollars US de la loterie Powerball.

Quelque 2 549 autres ont finalement bravé le froid, pendant parfois plus de 40 minutes, pour pouvoir participer.

Dan Pou partira avec 14 455 $ US pour acheter des billets en territoire américain.

Il restera sur place pour valider les combinaisons qu’il aura obtenues.

Tout gain net de 10 000 $ US et moins sera réinvesti dans une loterie de LOTO Québec «C’est une grosse folie», lance l’animateur Dan Pou, rencontré dans les studios du FM 93, visiblement surpris par l’engouement que son initiative a suscité.

«Honnêtement, quand on a lancé ça en ondes, je pensais pas que ça allait pogner autant, avoue-t-il. En même temps, je pensais pas qu’on serait 30, mais je pensais pas qu’on finirait à 2000», mentionne celui qui traversera la frontière du Maine pour acheter les précieuses combinaisons en vue du tirage qui aura lieu en soirée mercredi.

«Ça vaut la peine pour une shot de quelques centaines de milliers de dollars!», a affirmé une femme qui venait de remettre son billet de 5$ à la station.

L’animateur admet avoir vécu un certain stress en matinée, quand il s’est rendu compte que les auditeurs embarquaient en si grand nombre dans cette «folie».

«La pression que j’ai, c’est de m’assurer qu’on va être dans le tirage, explique-t-il. Parce que les gens, quand ils viennent porter le 5$ à la station, pour eux autres, c’est sûr qu’ils vont avoir des billets de loterie. Pis là, y annonce 30 cm de neige dans la Beauce, et demain il va y avoir des files d’attente partout aux États-Unis pour acheter des billets.»

«De longues files à la frontière»

Par ailleurs, les Services frontaliers du Canada ont averti les parieurs qu'ils risquaient d'attendre longtemps. Dans un message diffusé sur Twitter, les autorités ont écrit : «Vous retournez au Canada en voiture avec votre billet de loto ? On prévoit de longues files à la frontière.»

-Avec la collaboration de Sophie Côté