/news/consumer
Navigation

[ÉTUDE] Le vin rouge pourrait aider à prévenir la dysfonction érectile

Coup d'oeil sur cet article

Les hommes qui consomment une alimentation riche en flavonoïdes, contenus notamment dans le vin rouge, seraient moins susceptibles d’éprouver des troubles érectiles, selon une étude conjointe des États-Unis et du Royaume-Unis publiée dans The American Journal of Clinical Nutrition.

Menée par les l’Université Harvard et l’University of East Anglia (UEA), l’étude révèle que manger une alimentation riche en certains flavonoïdes est aussi bénéfique pour la fonction érectile que de marcher jusqu’à cinq heures par semaine, pour les hommes de moins de 70 ans.

Les flavonoïdes sont des pigments responsables de la coloration des fleurs et des fruits. Ces pigments sont présents notamment dans les bleuets, les pommes, les poires, le miel, les raisins et... le vin!

Les flavonoïdes les plus performants seraient les anthocyanes, retrouvés principalement dans les bleuets, les cerises, les mûres, les radis, les cassis, les agrumes et...le vin rouge!

La professeure Aedin Cassidy de l’UEA a indiqué que les hommes qui consomment régulièrement des aliments riches en ces flavonoïdes sont 10% moins susceptibles de souffrir de dysfonctions érectiles.

«En termes de quantités, seulement quelques portions sont nécessaires par semaine», a fait valoir la chercheuse en précisant qu’une consommation modérée d’alcool est préférable.

La scientifique a aussi indiqué que la consommation de ces aliments, combinée à de l’exercice, peut diminuer jusqu’à 21% les risques de dysfonction érectile. 

Méthodologie

Plus de 50 000 hommes ont pris part à cette étude et ont été interrogés sur leur capacité à avoir et à maintenir une érection suffisante pour un rapport sexuel.

L’équipe de chercheurs a pris en compte une série de facteurs tels que le poids, l’activité physique, la quantité de caféine et de tabac consommée.

Plus d’un tiers des participants ont déclaré souffrir de dysfonctions érectiles. Les hommes qui ont consommé une alimentation riche en anthocyanes se sont montrés moins susceptibles de souffrir de troubles érectiles.

Une étude sur les bienfaits des bleuets

Ces chercheurs comptent maintenant se pencher plus spécifiquement sur les bienfaits des bleuets.

Ils sont à la recherche d’hommes âgés entre 50 à 75 afin de voir si les bleuets peuvent améliorer les problèmes de santé reliés aux maladies cardiaques et au diabète.