/slsj
Navigation

Alexander Krief gagne en confiance

Le premier choix des Saguenéens au dernier repêchage est de plus en plus à l’aise

Alexandre Krief a joué 28 des 44 premiers matchs des Saguenéens cette saison.
Photo Le Journal de Québec, Roger Ganon Alexandre Krief a joué 28 des 44 premiers matchs des Saguenéens cette saison.

Coup d'oeil sur cet article

Premier choix des Saguenéens au dernier repêchage, Alexander Krief avait la ferme intention de prouver que l’organisation avait pris la bonne décision de lui faire confiance.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le grand défenseur de 16 ans répond aux attentes, particulièrement au cours des derniers matchs, alors qu’il démontre une belle assurance sur la glace.

«Je jouais quand même bien en début de saison, mais j’ai ensuite ralenti un peu, a reconnu Krief, un produit des Lions du Lac St-Louis. Mais maintenant, je suis sur une séquence de cinq ou six matchs où je crois que je joue bien. Les entraîneurs semblent être contents de mes performances.»

Donner le meilleur de soi

En arrivant à Chicoutimi, celui qui a été sélectionné 16e choix au total en juin dernier n’a pas ressenti une pression particulière. Jérémy Groleau (17e) et Keenan MacIsaac (19e) ont également été des choix de première ronde des Chicoutimiens.

«Je n’ai pas senti une pression, c’est surtout que je voulais prouver que les Saguenéens ne m’avaient pas choisi pour rien, a réagi Alexander Krief.

«Je voulais simplement travailler le plus fort possible et donner le mieux de moi-même.»

Depuis le début de la saison, Krief a joué 28 des 44 matchs des Saguenéens. À sa saison recrue, le gaillard de 6 pi 3 po et 185 livres est loin de voir sa présence dans les estrades d’un mauvais œil.

«Je savais que ça allait arriver et c’est normal, j’ai seulement 16 ans, a-t-il calmement affirmé. Plusieurs autres joueurs de mon âge ne jouent même pas, donc je me considère privilégié de jouer autant que je le fais actuellement.»

Le natif de Saint-Laurent a également souligné s’être bien adapté au mode de vie d’un joueur de hockey junior.

«C’est intense, mais on a sensiblement le même mode de vie tous les jours, donc je réussis à m’habituer, a-t-il mis en contexte. Ça peut être dur parfois, mais je me pousse et ça va bien.»

Une grosse amélioration

De son côté, Yanick Jean s’est dit satisfait de la progression de son jeune défenseur depuis son arrivée à Chicoutimi.

«Il joue avec beaucoup de confiance, a convenu l’entraîneur des Sags. Il a travaillé des aspects précis de son jeu qui font en sorte qu’il a compris des choses et il a été très efficace. On le voit de plus en plus patiner avec la rondelle, ce qui est l’une de ses qualités.»

♦ Yanick Jean a confirmé que Julio Billia effectuera un retour au jeu ce week-end, sans préciser si ce sera samedi ou dimanche. Son dernier match remonte au 12 décembre.