/slsj
Navigation

Percer la défensive de l’Océanic

Chicoutimi n’a pas l’intention d’être blanchi une seconde fois par Rimouski

Julio Billia obtiendra un quatrième départ consécutif, aujourd’hui, contre l’Océanic.
Photo d’archives Julio Billia obtiendra un quatrième départ consécutif, aujourd’hui, contre l’Océanic.

Coup d'oeil sur cet article

Les Saguenéens ont l’occasion de conclure le mois de janvier en beauté, samedi après-midi, alors qu’ils tenteront de compléter une fin de semaine parfaite sur la route en se frottant à l’Océanic au Colisée Financière Sun Life.

Blanchis le week-end dernier par Louis-Philip Guindon épaulé d’une défensive des plus étanche, les Chicoutimiens ont mis toutes les chances de leur côté afin d’être en mesure de secouer leur insuccès offensifs face à la formation du Bas-Saint-Laurent.

Joint au téléphone à la veille du quatrième duel de la saison contre les Rimouskois, l’instructeur en chef et directeur général des Chicoutimiens, Yanick Jean, n’a pas caché que l’accent a été mis sur l’attaque, samedi, lors de l’entraînement tenu au Centre Vidéotron.

Ajustements nécessaires

«Il faut bien jouer défensivement comme on le fait. Et on va faire des petits ajustements pour être capables de créer de l’attaque en zone offensive. On a de la difficulté à générer de l’offensive contre cette équipe-là. On doit ajuster des petites choses, qui vont faire en sorte qu’on va avoir plus de succès dans cet aspect du jeu», a précisé le pilote des Bleus.

Après s’être payé les meneurs de la division, vendredi, à Shawinigan, les représentants du Saguenay se sentent prêts à relever un autre défi de taille en se mesurant cette fois à la troupe de Serge Beausoleil, qui occupe le deuxième rang de leur section.

«On se prépare en conséquence», a fait savoir le grand patron des Sags, mentionnant au passage qu’il a sous la main un groupe de hockeyeurs compétitifs qui cherchent constamment à faire progresser leur jeu.

«On a des joueurs qui veulent s’améliorer pour faire en sorte que l’équipe s’améliore», a-t-il soutenu.

L’importance du jeu physique

Jean a également indiqué qu’il cherche à pousser ses ouailles à s’imposer encore plus physiquement, ce qui a fait leur succès à leur dernière sortie, face aux Cataractes. Il veut que cette façon de jouer devienne un automatisme chez ses protégés.

«C’est quelque chose sur lequel on travaille et qu’on veut s’améliorer. On veut progresser de ce côté-là. C’est certain qu’on a été le club le plus physique vendredi. On veut que ça devienne inné, acquis, à chaque match», a déclaré le pilote des Sags qui, sans surprise, délègue Julio Billia pour défendre le filet.