/lifestyle/columnists
Navigation

L’art dans la peau

L’art dans la peau
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Il est graphiste, pianiste, photographe, peintre. Né d’une mère enseignante en arts plastiques, Jean-Simon Bégin a toujours baigné dans un milieu artistique. Puisant dans ses multiples talents et s’inspirant de ses nombreux voyages, il vit de ses toiles depuis trois ans.

Jean-Simon Bégin fait de la photo et de la peinture à temps plein. Ses différentes séries, Plume, La Cité, À l’orée, Virtuoses ou Les Îles sont toutes aussi magnifiques les unes que les autres.

Cet été, l’artiste a une quinzaine de symposiums à son agenda. L’hiver, les expositions sont plutôt rares, il se consacre donc à la création. Les gens qui veulent ses toiles peuvent se déplacer à son atelier, situé à Pont-Rouge.

L’art dans la peau
Photo courtoisie

Lors de sa première exposition solo, il y a quelques années, une quinzaine de ses toiles sur les 17 exposées ont trouvé preneur. «J’ai décidé d’en faire un métier. Je savais que c’était quelque chose de réalisable. Avec ma mère qui était là-dedans, je n’étais pas devant le néant», confie-t-il.

En début de carrière, il est parti autour du globe pendant un an et demi avec sa conjointe. Ils ont visité 17 pays. «J’ai mûri. Je suis arrivé avec la tête pleine d’idées après avoir vu le monde différemment.»

Jean-Simon Bégin vit de son art depuis trois ans. «Je viens de vivre ma plus grosse année à vie», dit-il fièrement.

L’art dans la peau
Photo courtoisie

Un art qui évolue

L’important, pour Jean-Simon Bégin, est de constamment faire évoluer son art, ses sujets, sa technique.

«Souvent, on va voir un peintre qui a un seul style, et on les reconnaît pour ce qu’ils font, pour leur créneau. Depuis huit ans, mon objectif est de toujours avancer», fait-il valoir.

L’art dans la peau
Photo courtoisie

Chaque nouveau thème qu’il approfondit est une raison pour lui d’aller explorer une zone d’inconfort. «Les îles que je fais en ce moment sont très différentes de ce que je faisais au départ. Et c’est là que je veux aller. C’est un principe de base fondamental dans ma création. Je pense que c’est le seul moyen de garder ça intéressant autant pour moi que pour le client.»

L’art dans la peau
Photo courtoisie

Jean-Simon Bégin expose à la Galerie Ni Vu Ni Cornu à la Place Ste-Foy. Pour plus de détails, visitez jeansimonbegin.com.