/slsj
Navigation

Prêts à se comparer aux meilleurs

Chicoutimi reçoit Rouyn-Noranda jeudi et vendredi

Les Saguenéens disputeront leurs deux prochaines parties face aux Huskies de Rouyn-Noranda.
photo d’archives Les Saguenéens disputeront leurs deux prochaines parties face aux Huskies de Rouyn-Noranda.

Coup d'oeil sur cet article

L’occasion est belle pour les Saguenéens de se comparer à la crème de la crème de la LHJMQ, ce soir, alors qu’ils reçoivent la visite des Huskies de Rouyn-Noranda pour la première rencontre d’un programme double présenté au Centre Georges-Vézina.

«Il faut voir ça comme un challenge, a soutenu l’entraîneur-chef des Bleus, Yanick Jean, mercredi, en entrevue après la séance d’entraînement des siens. C’est tout un club de hockey. C’est une machine qui est bien huilée, qui joue extrêmement bien ensemble et qui est bien coachée. Pour nous, c’est l’heure de se comparer avec les meilleurs et eux, ils font partie des meilleurs», estime ce dernier.

Selon lui, ses joueurs devront être disciplinés et rester à l’intérieur de la structure. Après tout, ils ne peuvent pas se permettre d’y aller à qui mieux mieux avec les Huskies, qui possèdent la meilleure défensive ainsi que la deuxième meilleure offensive du circuit Courteau. S’ils commettent cette erreur, leurs adversaires leur feront payer cher.

«C’est la seule manière dont il faut jouer», croit le grand patron de la formation saguenéenne.

L’importance de la profondeur

Depuis le retour du congé des Fêtes, Jean utilise régulièrement ses quatre trios et ses trois paires de défenseurs. La profondeur de l’équipe est un élément clé dans ses récents succès, elle qui surfe présentement sur une séquence de trois victoires.

«Il faut trouver le moyen de combler [la perte de] quelques joueurs qu’on a échangés à la date limite des transactions. Notre profondeur fait en sorte que ça aide à combler ça», a-t-il expliqué.

En vitesse

  • Le pilote des Sags a joué la carte du mystère, mercredi, concernant l’identité de son gardien de but partant, jeudi. Il a précisé que sa décision est prise et qu’il l’annoncera à Julio Billia et Xavier Potvin, ce matin, lors d’un léger entraînement. Les principaux intéressés ont déjà été informés qu’ils obtiendront chacun un départ.
  • Mark Bzowey est un cas incertain dans le camp chicoutimien. L’attaquant ontarien est ennuyé par une blessure au pied. Bonne nouvelle cependant, il a passé des tests, mercredi, qui ont révélé qu’il n’a pas subi de fracture en bloquant un tir contre le Phoenix, mardi.
  • Nicolas Guay est visiblement prêt à effectuer un retour au jeu après avoir passé par une période de remise en forme. L’attaquant de 16 ans a de nouveau participé à l’entraînement régulier, mercredi.

 

Gilles Bouchard s’attend à deux bons tests

 

Le pilote des Huskies Gilles Bouchard s’attend à une farouche opposition jeudi soir des Saguenéens, qui se sont beaucoup améliorés depuis le dernier affrontement entre les deux clubs en début de saison.

«C’est une équipe complètement différente», a admis ce dernier, précisant que lorsque ses protégés ont vaincu les Chicoutimiens en octobre, il sentait que le vent allait tourner de bord pour la troupe de Yanick Jean, qui était toujours en quête d’une première victoire à ce moment.

«C’est un bon test. Ils ont battu Shawinigan dernièrement. Ils peuvent battre n’importe qui, parce qu’ils travaillent fort. On doit jouer selon notre identité d’équipe, on a de la rapidité. Il faut avoir une éthique de travail exemplaire pendant 60 minutes, parce que sinon, tu ne peux pas battre Chicoutimi si tu ne travailles pas, c’est impossible», a tranché l’instructeur-chef, qui veut que ses ouailles gardent les choses simples.

«On a des joueurs de skills et des fois, on essaye d’en faire trop. Dans l’ensemble, il faut améliorer notre présence au filet. Il faut s’améliorer collectivement dans les petits détails, et s’assurer de ne pas obstiner la game de hockey, de la respecter.»

Harvey devant le filet

L’Almatois Samuel Harvey sera d’office aujourd’hui devant la cage rouynorandienne, tandis que le vétéran Chase Marchand obtiendra le départ demain. Bouchard s’est d’ailleurs dit satisfait du rendement d’Harvey cette saison.

«Il a eu moins de matchs que prévu cette année, mais ce n’est pas grave, ça fait partie du cheminement. Il doit se concentrer à être prêt quand il est dans le net. Depuis Noël, Sam fait bien ça. Ç’a bien été en crime», a-t-il mentionné au sujet du cerbère de 17 ans.