/news/health
Navigation

Virus Zika: les voyageurs devront attendre 21 jours avant de donner du sang

Coup d'oeil sur cet article

Les voyageurs de retour d'un séjour à l'étranger ailleurs que dans la portion continentale des États-Unis et en Europe, devront attendre 21 jours avant de faire un don de sang.

Cette nouvelle mesure, qui entre en vigueur dimanche, vise à la fois les risques liés au virus Zika, mais également à d’autres virus similaires. C'est le cas notamment de la fièvre Dengue et du Chikungunya.

Une question sera d’ailleurs ajoutée au questionnaire auquel doivent répondre les donneurs, pour identifier les personnes susceptibles de présenter un risque, a fait savoir mercredi Héma-Québec.

«Cette mesure de précaution permettra d'éviter que des personnes ayant possiblement contracté ces infections dans les pays touchés puissent faire un don alors qu'elles sont encore porteuses du virus», a expliqué dans un communiqué Héma-Québec.

Même si on considère que le risque est minime, Héma-Québec a expliqué avoir choisi une approche «proactive». Aucun cas de transmission du virus Zika par la transfusion n'a été rapporté au Québec et les deux moustiques vecteurs du virus ne sont d’ailleurs pas présents dans la province.

Moins de 2 % des donneurs sont visés par cette mesure, ce qui n’a pas d’incidence sur la réserve de sang, a assuré l’organisme gouvernemental.

Avant cette nouvelle mesure, Héma-Québec demandait depuis le 29 janvier dernier aux personnes ayant séjourné au Mexique, en Amérique centrale, en Amérique du Sud, aux Caraïbes et au Cap-Vert) d'attendre 30 jours après leur retour au Canada avant de se présenter sur un site de collecte.