/entertainment/celebrities
Navigation

Céline Dion rend hommage à «l’amour de sa vie»

Une sculpture en or représentant la main du célèbre imprésario se trouvait au centre de la scène.
Capture d'écran reneangelilcelebrationoflife.com / Agence QMI Une sculpture en or représentant la main du célèbre imprésario se trouvait au centre de la scène.

Coup d'oeil sur cet article

LAS VEGAS – C’est une Céline Dion tantôt émue, tantôt drôle, qui a rendu hommage à son défunt mari René Angélil, mercredi soir, sur la scène du Colosseum du Caesars Palace, à Las Vegas, à l’occasion d’une cérémonie de «célébration de la vie» sobre et toute en musique.

Comme les autres invités appelés à partager des souvenirs et anecdotes concernant René Angélil, sa protégée des 35 dernières années a souligné sa gentillesse et sa volonté de tous les instants de faire en sorte que chacun se sente bien, qu’il soit concierge, serveur ou PDG d’une grande entreprise.

«Je sens son amour ici, je sens sa force et sa chaleur humaine qui se reflètent dans chacun de vous», a dit la chanteuse devant 2000 personnes suspendues à ses lèvres.

«René m’a toujours entourée des meilleures personnes, celles qui croyaient en nous et qui ont toujours travaillé très fort pour nous», a dit Céline Dion, reconnaissante d’avoir toujours été protégée par «l’amour de sa vie», celui avec qui elle formait la paire parfaite pour conquérir le monde.

«René ne détestait personne, a poursuivi Céline Dion. Il n’avait pas d’opinion négative à propos des autres. Est-ce possible que quelqu’un aime tout le monde? Je ne le crois pas. Mais il ne m’a jamais dit ce qu’il n’aimait pas, ou qui il n’aimait pas. [...] Et il ne me permettait pas d’émettre des opinions négatives, il pouvait même me donner des coups sous la table», a-t-elle témoigné, déclenchant les rires dans la salle.

«Le temps était très précieux pour lui, il aimait tellement la vie, et la vie le lui rendait bien», a souligné la chanteuse, élégante dans une robe noire aux côtés de son fils René-Charles. Deux autres enfants de René Angélil, Anne-Marie et Jean-Pierre, ainsi que le frère du regretté imprésario, André Angélil, prenaient place sur scène. L’aîné de René Angélil, Patrick, était pour sa part le maître de cérémonie.

Céline Dion a été précédée sous les projecteurs par plusieurs partenaires d’affaires et amis de René Angélil, dont le Montréalais Mitch Garber et le Canadien David Foster, celui qui a été aux premières loges du début de la carrière en anglais de la diva québécoise.

Tous sans exception ont répété que René Angélil était respectueux, aimable et qu’il avait le don comme nul autre de faire en sorte que chacun se sente bien, même quand il devait dire non.

Une sculpture en or représentant la main du célèbre imprésario se trouvait au centre de la scène, avec un éclairage provenant du plancher pour représenter l’infini. Cette œuvre se voulait un clin d’œil à une tradition de longue date entre Céline Dion et René Angélil, qui se donnaient toujours la main avant qu’elle monte sur scène. Toutes les personnes qui ont pris la parole ont pris la peine de la toucher en s’avançant au lutrin, et à la toute fin, de nombreuses personnes présentes ont pu la toucher brièvement, comme si elles se connectaient de nouveau à René Angélil.

Musique!

Parce qu’un hommage en mémoire de René Angélil ne pouvait se passer de musique, Scott Price, le directeur musical du spectacle Celine, a livré plusieurs intermèdes musicaux avec un quatuor à cordes, dont Because you love me et L’amour existe encore, deux grands succès de Céline Dion.

David Foster a joué au piano la chanson The Colour of my Love, celle-là même qui avait servi au couple à déclarer son amour en 1993 sur l’album du même nom. Il a demandé l’indulgence de l’assistance, reconnaissant qu’il était meilleur producteur qu’interprète.

Parmi les 2000 personnes qui ont pris part à l’événement, 1500 étaient des gens du public. Chacun a reçu un biscuit de l’organisation Opportunity Village, qui est appuyée depuis un moment par Céline Dion et René Angélil. Opportunity Village permet à des personnes autistes de travailler et de persévérer dans la vie, en fréquentant un campus dont le couple a assuré la construction en amassant 1 million de dollars en une seule soirée de concert au Colosseum il y a quelques années.

Soulignons que cette longue journée d’émotions avait commencé sur Facebook pour Céline Dion, alors qu’elle partageait une photo sur laquelle elle apparaît enlacée dans les bras de René Angélil. Cet instant capté par la caméra de Gérard Schachmes évoque la complicité et l’amour du couple, qui, ensemble, a battu tous les records. La photo a suscité des milliers de commentaires et de partages sur le réseau social, mercredi, alors que Céline Dion invitait ses admirateurs à suivre la cérémonie retransmise en direct sur la toile le soir même.

René Angélil a succombé à un cancer de la gorge le 14 janvier, à l’âge de 73 ans.