/sports/hockey/canadiens
Navigation

Le mystère Price

Deux médecins consultés par Le Journal estiment que le gardien est blessé au genou droit

SPO-HOCKEY-CAREY-PRICE
Capture d'écran, TVA Sports Carey Price a patiné durant près de 45 minutes jeudi.

Coup d'oeil sur cet article

Carey Price reviendra-t-il au jeu cette saison? La question mérite d’être posée même si le Canadien martèle qu’il poursuit normalement son programme de rééducation.

«Au départ, l’hypothèse d’une blessure au ligament collatéral interne (MCL) du genou droit semblait la plus plausible, a affirmé un médecin sondé par Le ­Journal de Montréal sous le couvert de l’anonymat. Ça fait maintenant une longue, même très longue période de repos, pour ce type de blessure. Le temps fait souvent son œuvre dans ce cas, mais il faut aussi parfois recourir à une opération quand la guérison ne se fait pas ­naturellement.»

Advenant une opération, Price ferait logiquement une croix sur sa saison. La situation actuelle de l’équipe, avec cette interminable chute au classement, pourrait également faciliter le choix de l’organisation. Même avec le retour du gagnant des trophées Hart et Vézina la saison dernière, le Tricolore aurait besoin d’un miracle pour accéder aux séries.

Un autre médecin consulté par Le ­Journal a regardé les récentes images de Price à l’entraînement. Sans y aller d’un diagnostic définitif, le médecin croit que le numéro 31 a subi une lésion du ménisque interne et du ligament collatéral interne à son genou droit.

Encore sur la glace

Au lendemain du revers de 4 à 2 contre les Sabres de Buffalo, le CH a obtenu une journée de congé. Ce n’était pas le cas pour Price et Paul Byron, un autre ­membre de l’infirmerie de l’équipe.

Si mercredi, Price peinait à patiner, surtout en faisant des croisements du côté droit, il avait retrouvé une plus grande aisance dans ses mouvements. Le gardien originaire d’Anahim Lake a patiné pendant près de 45 minutes, jeudi, en compagnie du thérapeute adjoint du CH, Vincent Roof-Racine.

Encore une fois, Price n’a pas revêtu son uniforme de gardien. Il portait un simple survêtement avec un casque, un bâton de joueur et des gants.

Blessé pour la deuxième fois cette saison, Price n’a pas joué depuis le 25 novembre au Madison Square ­Garden de New York. Au départ, le CH avait parlé d’une absence minimale de six à huit semaines. Plus de deux mois plus tard, l’homme masqué n’est toujours pas près d’un retour au jeu.

Le 21 janvier, Marc Bergevin avait mentionné que son gardien aurait besoin d’encore trois ou quatre semaines de repos. Ça fait maintenant deux semaines et Price n’a pas renoué avec ses coéquipiers à l’entraînement.