/news/politics
Navigation

Parc urbain de la rivière Etchemin: Nouvelle piste cyclable de 5 km au cœur de Lévis

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a dévoilé aux médias jeudi le tracé de la nouvelle piste cyclable de 5,1 km qui traversera le futur grand parc urbain de la Rivière-Etchemin. Cette piste reliera le Parcours des Anses à Saint-Romuald aux sentiers La Balade dans le secteur de Saint-Jean-Chrysostome.
Photo Jean-Luc Lavallée Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a dévoilé aux médias jeudi le tracé de la nouvelle piste cyclable de 5,1 km qui traversera le futur grand parc urbain de la Rivière-Etchemin. Cette piste reliera le Parcours des Anses à Saint-Romuald aux sentiers La Balade dans le secteur de Saint-Jean-Chrysostome.

Coup d'oeil sur cet article

La Ville de Lévis lancera des travaux de 2,4 M$ en mai pour relier la piste cyclable en bordure du fleuve Saint-Laurent au secteur de Saint-Jean-Chrysostome.

«On vient d’ouvrir le fleuve à 40 000 personnes de façon sécuritaire», a déclaré en conférence de presse jeudi le maire Lehouillier. Lui-même un cycliste accompli, il se réjouit pour les résidents de Saint-Jean-Chrysostome et de Charny qui n’auront plus à partager la très achalandée avenue Taniata avec les automobilistes.

La nouvelle piste de 5,1 km permettra aux cyclistes, aux marcheurs et aux fondeurs de traverser une réserve naturelle et de «découvrir un magnifique cours d’eau», les escarpements du nouveau parc urbain et même un canyon, a-t-on annoncé. La Ville est propriétaire de la majorité des terrains qui longent la rivière dans le secteur de Saint-Romuald.

Il ne reste plus que des «formalités» à régler avec la raffinerie Valero, propriétaire du vaste terrain de l’ancienne abbaye des sœurs cisterciennes qui a été incendiée il y a quelques années. Un bâtiment d’accueil pour les cyclistes et les promeneurs sera aménagé sur ce terrain.

«On est en train de compléter les négociations avec Valero qui a acheté ces terrains-là pour établir une zone tampon avec la raffinerie. Nous allons nous servir de cette zone tampon pour améliorer la qualité de vie des citoyens», a exposé le maire Lehouillier.

La Ville de Lévis réalisera ces travaux en régie interne. Autrement dit, elle va louer la machinerie et embaucher des employés pour le chantier qu’elle dirigera elle-même. Elle anticipe des économies en agissant de la sorte. La piste cyclable pourrait être accessible au public en octobre, espère-t-on. D’autres aménagements suivront dans ce nouveau parc urbain «au cœur de la ville», a précisé le conseiller Guy Dumoulin.

Sentier de ski de fond

Les amateurs de ski de fond pourront aussi profiter du tracé en hiver. «Avec le centre de ski La Balade, nous voulons développer à Lévis le plus beau centre de ski de fond en milieu urbain», a renchéri le maire Lehouillier. Le projet sera présenté à la population lors d’une séance de consultation publique le 24 février prochain.

La Ville de Lévis prévoit investir 12 M$ d’ici 2018 pour interconnecter son réseau cyclable et aménager 10 parcs urbains. Le parc de la Rivière-Etchemin est le troisième grand parc urbain annoncé après ceux de la Grande plée Bleue et le projet de Sentiers récréatifs de Saint-Nicolas.