/news/politics
Navigation

François Legault a rencontré la femme de sa vie lors d’un «blind date»

François Legault a rencontré la femme de sa vie lors d’un «blind date»
REUTERS

Coup d'oeil sur cet article

En plus de sa passion ardente pour la politique, le chef de la Coalition avenir Québec, partage sa vie avec Isabelle Brais, rencontrée il y a 25 ans lors d’un véritable «blind date». À l’approche de la Saint-Valentin, François Legault a accepté de raconter son histoire d’amour au journaldequebec.com.

S’il a souvent appelé la population à une «révolution du courage», afin de faire «le ménage au Québec», le chef caquiste a lui-même fait preuve d’un certain courage lorsqu’il a téléphoné pour la première fois Isabelle Brais –qu’il n’avait jamais vu auparavant– afin de l’inviter à sortir.

C’est d’abord une amie commune qui a joué l’entremetteuse, afin que les deux jeunes professionnels se rencontrent.

«C’était en 1990. Nathalie [leur amie commune] travaillait avec Isabelle à la Coopérative fédérée et moi j’étais à l’époque chez Ernst & Young. Le mari de Nathalie travaillait avec moi. Elle nous disait à moi et à Isabelle qu’on irait bien ensemble. On était célibataires tous les deux», raconte François Legault.

Encore bien loin de Facebook, des courriels et des textos, François Legault a pris son courage à deux mains et a téléphoné l'intrigante inconnue...

«C’était un lundi soir et je lui ai dit: “Bien, j’aimerais ça qu’on se rencontre. On pourrait se voir samedi prochain?” et elle m’a répondu: “Non...On pourrait se voir demain soir!”», s’est-il rappelé le sourire dans la voix.

François Legault a rencontré la femme de sa vie lors d’un «blind date»
REUTERS

Force est de constater qu’elle avait bien hâte qu’il l’invite. Les deux tourtereaux sont donc allés souper ensemble le lendemain –dans un restaurant qui n’existe plus–  avant de poursuivre leur rendez-vous Chez Swann le temps d'un verre (ou deux).

Fait cocasse; en l’attendant au restaurant, Isabelle, qui mesure 5p9, s’est comparée à un serveur pour être certaine qu’elle ne serait pas plus grande que son prétendant...

«On a terminé la soirée au carré St-Louis. Les policiers sont venus nous dire à 5h du matin qu’on devait quitter le parc. On s’est fait interpeller par les policiers, s’est exclamé le chef caquiste. On est ensemble depuis ce temps-là.»

C’était le 24 juillet 1990. Deux ans plus tard, Isabelle Brais et François Legault ont uni leurs destinées pour le meilleur et pour le pire.

François Legault a rencontré la femme de sa vie lors d’un «blind date»
REUTERS

Quelques années plus tard, François Legault s’est lancé en politique, un engagement qui peut parfois être difficile pour les proches des élus. Le chef caquiste affirme toutefois que ce qui soude son couple à travers les tumultes de la politique est notamment sa complémentarité avec sa douce.

«C’est mon amie, c’est ma conseillère, c’est ma complice. Elle s’implique dans le parti. Elle connaît mes collègues députés et les employés. Tout le monde l’aime à l’interne. On se respecte et on a du plaisir à tout partager», soutient-il.

Le fait qu’ils aient deux garçons est toutefois l’élément clé selon lui.

«Nous faisons toujours passer nos garçons et la famille avant tout et nous n’oublions jamais que c’est ce qu’il y a de plus important.»

François Legault a rencontré la femme de sa vie lors d’un «blind date»
REUTERS

Leur chanson chouchou:

Fais-moi une place de François Hardy

«C’est une belle chanson et les paroles représentent bien ce que l’on est.»

Leur plan de Saint-Valentin:

«Je vais toujours acheter du chocolat de chez Andrée sur la rue du Parc à Montréal c’est, à mon avis, le meilleur chocolat. C’est devenu une tradition. On va aussi aller souper ensemble.»

 

–À noter que les autres chefs de partis ont décliné notre demande d’entrevue. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.