/lifestyle/psycho
Navigation

Les secrets des couples heureux

Coup d'oeil sur cet article

Non seulement les couples heureux acceptent-ils que la passion du début de leur relation puisse s’amenuiser avec le temps, mais ils développent aussi plus d’intimité et d’engagement que les couples malheureux. Ils savent que l’amour n’est pas que passion.

Ils font aussi beaucoup d’autres choses que les ­malheureux ne font pas et ils ne font pas ce qui rend les autres couples malheureux.

Que font les couples heureux ?

  • Ils préfèrent être heureux plutôt que de chercher à avoir raison.
  • Ils ont mis les quatre cavaliers de l’Apocalypse à la porte de la maison: la critique, la défensive, l’attitude méprisante et la dérobade.
  • Ils se disent cinq fois plus de compliments que de reproches.
  • Ils se font des reproches (qui visent le comportement) plutôt que des critiques (qui visent la personne).
  • Ils se mettent d’accord pour vivre avec des désaccords et désamorcent rapidement les conflits.
  • Ils négocient des ententes où les deux partenaires sont gagnants.
  • Ils expriment leurs besoins et non pas leurs frustrations ou leurs émotions, sauf les émotions positives.
  • Ils reconnaissent leurs différences et les utilisent de façon complémentaire.
  • Ils acceptent d’être influencés par l’autre.
  • Chacun s’investit à 100 % dans le couple.
  • Ils sont très exigeants face à eux-mêmes, face à l’autre, face au couple.
  • Ils passent au total au moins cinq heures par semaine en tête-à-tête à se rappeler de beaux souvenirs et à planifier des projets d’avenir à court (un an), moyen (trois à cinq ans) et long terme (leur retraite).
  • Ils se prennent dans les bras et respirent ensemble régulièrement.
  • Ils sont fidèles.

Ce qu’ils ne font pas

  • Ils ne jouent pas à «J’ai raison, tu as tort...», «Si tu m’aimais vraiment...», «Ça fait vingt fois que je te dis...», «C’est toi qui as commencé...», «C’est de ta faute si je suis...», «Tu le fais exprès pour...».
  • Ils ne croient pas à la toute-puissance de la communication.
  • Ils ne croient pas à l’existence de la fameuse «âme sœur».
  • Ils ne sont pas fusionnels et ne doutent pas de la bonne foi de l’autre.
  • Ils ne cherchent pas à «améliorer» l’autre ou à lui faire comprendre que...
  • Ils ne calculent pas ce que chacun fait ou ne fait pas et ne jouent pas à donnant-donnant.
  • Ils ne croient pas à la critique, même dite «constructive».

Longue vie au couple

Le couple est en mutation: on rejette la conception traditionnelle du mariage, mais on continue, de différentes façons, à vivre en couple. Malgré les difficultés de la vie à deux, le couple est toujours un excellent style de vie et la meilleure stratégie pour augmenter les probabilités de bonheur à long terme.

La preuve? Les couples heureux augmentent leur espérance de vie de six à neuf ans, diminuent leur probabilité d’être malade de 35 % et favorisent le développement harmonieux des enfants.

Le couple mérite d’être célébré.

Bonne Saint-Valentin!