/finance/business
Navigation

Air Canada pourrait acheter jusqu’à 75 avions Bombardier de la CSeries

CSeries BOMBARDIER
REUTERS

Coup d'oeil sur cet article

Bombardier a annoncé mercredi qu’Air Canada a signé une lettre d’intention pour un total qui pourrait aller jusqu'à 75 avions de la CSeries, le modèle CS300. La valeur de la commande est évaluée à 3,8 milliards $.

Celle-ci prévoit l’achat de «45 avions CS300 avec des options sur 30 autres avions CS300, dont des droits de conversion en avions CS100».

Les livraisons des appareils commenceront en 2019.

«L’engagement d’Air Canada est un signe fort de la reconnaissance de cet avion exceptionnel. Il créera beaucoup de valeur pour Air Canada et ses clients et il deviendra un catalyseur de commandes futures en Amérique du Nord et dans le monde entier», a dit Alain Bellemare, président et chef de la direction de Bombardier, dans le cadre du dévoilement des résultats financiers de l'entreprise.

Air Canada deviendra ainsi le premier transporteur nord-américain de grandes lignes à réseau international pour le nouveau programme.

Le gouvernement Trudeau se réjouit

Ottawa s'est réjoui de l’achat d’appareils CSeries par Air Canada. Le ministre des Transports, Marc Garneau, a affirmé que cette transaction est «assurément une bonne nouvelle pour l'industrie canadienne de l'aérospatiale».

«Les retombées de cette transaction d'envergure entre deux fleurons canadiens sont encourageantes», a précisé le ministre Garneau.

Le fédéral ne s’est toujours pas engagé à soutenir financièrement Bombardier qui a des problèmes de liquidité concernant le développement de ses nouveaux appareils CSeries, mais la porte ne semble pas fermée.

«Toute mesure d'aide du gouvernement à l'égard de Bombardier sera avant tout fondée sur le principe de l'intérêt primordial des Canadiens. Nous avons clairement indiqué qu'une décision de cette importance sera prise en fonction d'une diligence raisonnable, d'une vérification approfondie d'une justification commerciale solide», a mentionné le ministre l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, Navdeep Bains.

«Le gouvernement demeure déterminé à travailler avec le secteur canadien de l'aérospatiale afin d'améliorer l'accès aux marchés mondiaux et aux chaînes d'approvisionnement pour cette industrie tournée vers l'exportation qui est parmi les plus innovatrices au pays», a-t-il mentionné.

Navdeep Bains a affirmé que «Bombardier est le troisième plus gros producteur mondial d'aéronefs civils et contribue pour plus de 5,4 milliards de dollars au produit national brut».

Le syndicat heureux également
Le vice-président pour le Canada de l’Association internationale des machinistes et des travailleurs de l’aérospatiale (IAM), Dave Ritchie, a salué la lettre d’intention d’Air Canada.

«Il s'agissait là du contrat tant espéré par Bombardier, une reconnaissance du niveau d'excellence de cet appareil par la plus importante compagnie aérienne canadienne», a déclaré M. Ritchie.

«La société Air Canada devrait être félicitée pour son dévouement suite à cette annonce qui témoigne également de l'engagement des 4500 membres du personnel de Bombardier.»

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.