/news/provincial
Navigation

Son nom banni de l’espace public québécois

La rue Claude-Jutra, dans le secteur  Gaudarville à l’arrière du mégacentre de Sainte-Foy, a été baptisée en 2004 en l’honneur du réalisateur décédé.
Photo Le Journal de Québec, Jean-François Desgagnés La rue Claude-Jutra, dans le secteur Gaudarville à l’arrière du mégacentre de Sainte-Foy, a été baptisée en 2004 en l’honneur du réalisateur décédé.

Coup d'oeil sur cet article

Après la publication d’un témoignage sur la présumée pédophilie de Claude Jutra, plusieurs municipalités du Québec ont décidé de débaptiser rapidement les lieux portant le nom du cinéaste disparu il y a 30 ans.

De Montréal à Lévis en passant par Candiac et Québec, les maires de plusieurs villes — où se trouvent des noms de rues ou des parcs en hommage à l’artiste — ont fait connaître leur décision.

En entrevue avec Le Journal, Suzanne Roy, présidente de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), s’est montrée favorable au retrait du nom dans les municipalités. «On ne veut pas être identifiés à des gestes que socialement on n’accepte pas, a-t-elle insisté. Généralement, quand on nomme une rue, un parc, une institution, c’est pour rendre hommage à quelqu’un. Et là, on ne peut pas dire que c’est l’honneur qu’on entend et dont on parle.» Mme Roy a cependant prévenu que «ça a l’air de rien, mais changer un nom de rue, c’est quelque chose. Ça a un impact et des coûts, particulièrement quand c’est une rue commerciale».

De son côté, Denis Coderre estime que le nom a été tellement entaché qu’il refuse de garder l’appellation d’un parc situé dans l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ainsi que d’un croissant dans l’arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles. «On ne va pas défendre l’indéfendable. Je suis tout à fait d’accord pour qu’on enlève le nom du gala et qu’on l’efface de la toponymie montréalaise», a souligné le maire de Montréal.

Ailleurs au Québec

Emboîtant le pas à ses collègues, le maire de Québec a promptement réagi dans le même sens. «Je pense que c’est nécessaire [...] C’est la seule décision à prendre», a-t-il commenté. La rue Claude Jutra, nommée ainsi en 2004, est située dans le secteur Gaudarville, à l’arrière du mégacentre de Sainte-Foy. «C’est une rue qui est derrière les cinémas sur Duplessis. C’est une rue de transit, il n’y a pas de numéro civique. Alors, ça nous simplifie la tâche. Je ne connais pas la mécanique, mais on va faire ce qu’il faut», a ajouté Régis Labeaume.

Simultanément, le maire Lehouillier a affirmé que la rue Claude-Jutra, dans le secteur de Saint-Nicolas, à Lévis, changera de dénomination d’ici un mois au maximum. «J’ai fait une demande (pour) que la Commission de la toponymie se réunisse le plus rapidement possible pour nous identifier quelques choix de noms de rues (de rechange) [...] Si on se donne trois semaines, un mois, ça va être à peu près le maximum», a-t-il promis.

- Avec la collaboration de QMI, Jean-Luc Lavallée et Stéphanie Martin

8 lieux au Québec qui portent le nom du réalisateur

• Rue Claude-Jutra à Québec
• Rue Claude-Jutra à Lévis
• Parc Claude-Jutra à Montréal
• Croissant Claude-Jutra à Montréal
• Rue Jutra à Candiac
• Place Claude-Jutra à Repentigny
• Rue Claude-Jutra à Blainville
• Rue Claude-Jutra à Saint-Bruno-de-Montarville