/sports/hockey
Navigation

Ne pas sous-estimer le Drakkar

Les Sags ne doivent pas prendre les Baie-Comois à la légère samedi après-midi

Auteur de neuf points en sept joutes face au Drakkar cette saison, Nicolas Roy tentera de poursuivre ses succès contre Baie-Comeau.
photo d’archives Auteur de neuf points en sept joutes face au Drakkar cette saison, Nicolas Roy tentera de poursuivre ses succès contre Baie-Comeau.

Coup d'oeil sur cet article

Une préparation et une approche mentale adéquate en prévision des matchs sont primordiales pour que les Saguenéens connaissent du succès.

Cela devra être à point, aujourd’hui, quand ils visiteront la pire équipe de la LHJMQ, le Drakkar de Baie-Comeau, qui présente toutefois un bien meilleur visage en deuxième moitié de saison.

Les Bleus l’ont constaté à leurs trois derniers affrontements face aux représentants de la Côte-Nord, alors qu’ils ont fait l’erreur de négliger leur préparation et leur approche mentale. Résultat des courses, ils ont perdu le dernier duel et remporté les deux autres, auparavant, par la peau des fesses.

«Tu ne peux pas te permettre comme club de ne pas avoir ta préparation optimale. Quand tu ne fais pas ça, oui, dans mon livre à moi, tu prends un adversaire à la légère. Il faut se concentrer sur ce qu’on a à faire. Il ne faut pas regarder l’adversaire de l’autre côté», a expliqué le pilote chicoutimien, Yanick Jean, à sa sortie de la séance d’entraînement, hier après-midi, lui qui a souligné d’emblée la progression de la troupe de Marco Pietroniro.

«Je calcule qu’ils ont une meilleure équipe en deuxième moitié de saison. Ils jouent avec l’énergie du désespoir. De notre côté, il ne faut pas avoir la même approche que lorsqu’on les a joués trois fois au début du mois de janvier», a prévenu l’entraîneur-chef et directeur-gérant.

«Ceci étant dit, on les a affrontés dans une période où est-ce qu’on avait des nouveaux joueurs qui rentraient (dans l’alignement). La cohésion de notre équipe n’était pas la même qu’en ce moment», a-t-il nuancé.

Des Saguenéens constants

Pour leur part, les Sags affichent également une belle progression cette saison. Grâce à la constance de leur jeu, ils se retrouvent actuellement en bonne posture au classement, occupant le 10e rang à égalité avec les Islanders de Charlottetown, qui ont disputé deux parties de plus.

«On est allés chercher deux gros points hier (jeudi). On joue du hockey constant. Je sens une progression et je ne veux pas qu’on recule», a fait savoir Yanick Jean.

«On a ramassé des points sur une base régulière. Avec la victoire d’hier (jeudi), on a ramassé 13 points sur 20 à nos 10 derniers matchs. On a ramassé des points dans beaucoup de matchs. Il faut qu’on continue en ce sens», a conclu le grand manitou de la formation du Saguenay, qui envoie Julio Billia entre les deux poteaux.