/slsj
Navigation

Les Sags tenteront de retrouver leurs bonnes habitudes mardi soir

L’Océanic tentera de percer le mystère de la muraille Julio Billia.
Photo d’archives, Roger Gagnon L’Océanic tentera de percer le mystère de la muraille Julio Billia.

Coup d'oeil sur cet article

Même s’ils ont obtenu la victoire à leur dernière sortie, samedi, à Baie-Comeau, les Saguenéens n’ont pas montré leur vrai visage en étant dominés par le Drakkar lors des deux premières périodes, notamment en ce qui concerne l’éthique de travail.

N’ayant pas tendance à manquer d’intensité deux parties de suite, les Chicoutimiens ont la ferme intention de sortir beaucoup plus fort, mardi soir, au Colisée Financière Sun Life, où ils croiseront le fer avec l’Océanic pour la dernière fois de la saison.

Pour avoir le dessus sur la troupe de Serge Beausoleil, les hommes de Yanick Jean devront offrir un effort soutenu pendant 60 minutes, travailler à l’intérieur du système de jeu et ne pas se laisser emporter par leurs émotions.

«Il faut revenir à nos bonnes habitudes», a déclaré l’instructeur en chef et directeur général des Bleus, hier matin, lorsqu’interrogé au terme d’une séance d’entraînement intense qui a duré une heure.

« Persévérance psychologique »

«Il faut s’assurer de jouer à l’intérieur de notre identité. C’est tout le temps des matchs serrés contre Rimouski, a-t-il fait remarquer, précisant que les deux derniers affrontements face à à leurs rivaux du Bas-Saint-Laurent se sont soldés par des gains durement acquis en tirs de barrage et en prolongation. On ne peut pas se permettre de relâchement contre ce club-là par rapport à notre éthique de travail, notre structure et notre niveau de compétition», a enchaîné le grand patron des Saguenéens, qui a également mentionné au passage que ses protégés devront faire preuve de «persévérance psychologique», s’ils souhaitent prendre la mesure d’un adversaire qui est toujours coriace à affronter.

«Ce sont des tests mentaux quand tu joues contre eux. Il n’y a pas beaucoup de chances de marquer. Il ne faut pas que les joueurs laissent la frustration prendre le dessus», a expliqué ce dernier.

Dans le calepin...

L’équipe du Saguenay sera privée des services de Jake Smith, qui avait été l’auteur du but victorieux en période supplémentaire lors du dernier duel entre les deux équipes à Rimouski. L’ailier droit ontarien ressent des symptômes s’apparentant à ceux d’une commotion cérébrale depuis qu’il a été solidement frappé au dernier match.

Pour leur part, les attaquants Nicolas Guay et Alexandre Jacob réintégreront la formation.

Julio Billia obtiendra quant à lui un troisième départ consécutif devant la cage chicoutimienne.