/slsj
Navigation

Faux pas des Saguenéens face au Titan

Les Saguenéens ont été défaits par le Titan d’Acadie-Bathurst vendredi soir.
Photo Roger Gagnon Les Saguenéens ont été défaits par le Titan d’Acadie-Bathurst vendredi soir.

Coup d'oeil sur cet article

Les Saguenéens nous ont habitués à des performances inspirées cette saison. Vendredi soir n’en était pas une, alors qu’ils ont plutôt livré une contre-performance devant leurs partisans en baissant pavillon 3 à 1 face au Titan d’Acadie-Bathurst.

En entrevue après la rencontre, l’entraîneur-chef des Chicoutimiens, Yanick Jean, a pointé du doigt certains vétérans, sans les nommer.

Adversaire pris à la légère

«On a des joueurs sur nos deux premiers trios qui regardent le classement et qui se sont dit que ça allait être facile ce soir (vendredi). Un moment donné, ils se sont retrouvés à être perdus, mais perdus, mais perdus, à cause d’une mauvaise préparation mentale. Ils sont complètement dans le champ», a déploré le pilote des Bleus.

«J’en reviens pas, j’ai vraiment de la misère à expliquer ça. Mis à part Roy (Nicolas) et Zhukenov (Dmitry), ç’a été qui notre troisième meilleur joueur sur les deux premiers trios?» a-t-il demandé aux journalistes, avant de répondre à la question qu’il venait lui-même de poser. «Ç’a été Tessier (Julien) et ça faisait trois mois qu’il n’avait pas joué. Ç’a été notre troisième meilleur attaquant sur nos deux premiers trios. Les autres, ce sont des joueurs de 19 et 20 ans, qui n’ont pas été capables de se préparer pour jouer ce match-là», a-t-il pesté, mentionnant qu’à ce temps-ci de l’année, il n’y en a plus de matchs faciles.

«Il y en a qu’il faut qu’ils aillent s’asseoir un peu dans les estrades, manger du popcorn et peut-être qu’un peu de sel, ça va leur faire du bien», a conclu Yanick Jean, qui était visiblement très déçu de ce qu’il venait de voir.

Le Titan rebondit

Dans le camp des vainqueurs, l’instructeur-chef Mario Pouliot se réjouissait du travail de ses ouailles, notamment en défensive. Mark Simpson a quant à lui mené l’offensive de brillante façon en inscrivant un tour du chapeau. Il doit toutefois son deuxième filet à Taylor Cooper, qui a envoyé la rondelle directement dans son but à la suite d’une mise en jeu, ce qui a complètement mystifié le gardien Julio Billia.

«Ç’a été un bel effort d’équipe pendant 60 minutes. Je pense que c’est ce qui nous caractérise, on est une équipe qui travaille fort», a souligné le coach du Titan, qui a aimé voir ses joueurs rebondir après avoir subi la défaite la veille à Baie-Comeau.

«Je pense que notre avantage numérique a marqué un gros but en partant pour nous donner du momentum. Notre désavantage numérique a été très bon, on a bloqué des tirs. Reilly (Pickard) a fait des gros arrêts quand c’était le temps. Simpson a donné le ton au match avec trois buts. Il a été dominant et il a joué contre Roy, qui a terminé avec juste un but sur une déviation en avantage numérique. Ç’a (Simpson) été notre leader ce soir (vendredi) et notre défensive s’est vraiment bien comportée.»


♦ Les Saguenéens disputeront leur prochaine partie sur la route, dimanche, contre l’Armada de Blainville-Boisbriand.