/news/politics
Navigation

Démolition du Centre Durocher: le maire Labeaume rebaptisé « Désinfoman » dans Saint-Sauveur

Le maire Labeaume.
Photo Le Journal de Québec, Didier Debusschère Le maire Labeaume.

Coup d'oeil sur cet article

Même si l’administration Labeaume a confirmé à plusieurs reprises la démolition du centre Durocher, le Comité des citoyens et citoyennes du quartier Saint-Sauveur (CCCQSS) refuse de baisser les bras.

Le CCCQSS a lancé une nouvelle offensive de mobilisation jeudi, pour inviter les opposants à rédiger un message à l’attention du maire Régis Labeaume, qui a été rebaptisé «Désinfoman» pour l’occasion sur le site web du comité.

Les «pratiques de désinformation» du maire y sont dénoncées. Il est faux de dire, selon le comité, qu’il s’agit d’une transaction de nature privée.

Responsabilité

La Ville de Québec aurait bel et bien une responsabilité dans cette affaire puisqu’elle avait cédé la propriété aux missionnaires Oblats en 1947, à la condition d’y maintenir un centre paroissial.

Rappelons que le centre Durocher sera démoli pour faire place, notamment, à des dizaines de logements sociaux. Divers services culturels et sportifs du centre Durocher ont déjà été transférés au centre récréatif Mgr-Bouffard à proximité. Le CCCQSS réclame la conversion du vieil édifice en «Maison de la culture de Saint-Sauveur».

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.