/news/politics
Navigation

Diane Lamarre, «la plus intègre du Parti québécois» rectifie Barrette

Le ministre de la Santé reproche à Pierre Karl Péladeau de l’avoir traité de «Tartuffe»

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette
Photo Le Journal de Québec, Simon Clark Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette

Coup d'oeil sur cet article

Après l’avoir accusée la veille de s’être «servie dans le pot aux bonbons», Gaétan Barrette assure maintenant que Diane Lamarre est la députée «la plus intègre du Parti québécois», mais reproche à Pierre Karl Péladeau de l’avoir traité «crosseur».

«D’aucune manière, j’ai attaqué ou remise en cause l’intégrité de Mme Lamarre», a répété le ministre de la Santé, devant la presse parlementaire, mercredi matin.

«Je suis convaincu que c’est la personne la plus intègre du Parti québécois. Il n’y a aucun doute là-dessus», a-t-il continué.

Un ton qui n’a rien à voir avec celui employé la veille par le ministre de la Santé. Criant alors au «scandale des ristournes Lamarre», M. Barrette a accusé la députée de Taillon d’être en «conflit d’intérêts permanent» parce qu'elle aurait, du temps où elle présidait l’Ordre des pharmaciens, laissé ses collègues surfacturer les assureurs lorsque le gouvernement a décidé de plafonner leurs allocations professionnelles, en 2010.

«Ça se savait, le public n’a pas été informé. Les faits je les ai affirmé. Ils ont été confirmés. Incluant la principale intéressée. Je l’ai dit : tout ça, c’était légal», a nuancé M. Barrette, mercredi matin.

«Elle est une personne intègre, je n’attaque pas son intégrité, a réitéré le ministre de la Santé. C’est dommage qu’elle l’ait perçu comme ça, mais dans le jeu parlementaire, ça fait partie des choses.»

Barrette se défend d’être un « Tartuffe »

En revanche, M. Barrette n’a visiblement pas apprécié de se faire traiter de «Tartuffe» par le chef de l’opposition officielle, mardi après-midi, dans un message Twitter.

«Tout le monde l’a vu : il m’a traité de Tartuffe. Tartuffe, pour ceux qui connaissent leur littérature et leur théâtre, le vrai titre de Tartuffe, c’est Tartuffe ou l’Imposteur. C’est le personnage le plus croche, le plus fourbe de Molières. Tartuffe, c’est un personnage qui est qualifié dans tous les livres d’hypocrite, de manipulateur... Est-ce que c’est parlementaire ça? [...] Ça fait 350 ans que tout le monde sait que Tartuffe, c’est un crosseur.»

Ce faisant, M. Péladeau l’a «atteint dans son intégrité», juge le ministre Barrette.

«Pierre Karl Péladeau, combien de fois sur Twitter, dans sa page Facebook, il a insulté des gens et il s’est rétracté», a soulevé le député de La Pinière.

Le chef de l’opposition officielle, de son côté, a fait parvenir une lettre au premier ministre dans laquelle il réclame des excuses à la suite «des propos aussi déplacés qu’inexplicables» tenus mercredi par M. Barrette au sujet de Mme Lamarre.

«Nous avons eu une attaque en règle du ministre de la Santé qui, à court d'arguments, s'attaque à l'intégrité d'une collègue. C'est totalement inacceptable», a aussi déploré M. Péladeau, en point de presse, jeudi matin.

Le premier ministre Couillard, pour sa part, s’est abstenu de tout commentaire à ce sujet.