/lifestyle/health
Navigation

Le défi du quotidien pour demeurer en santé

Le défi du quotidien pour demeurer en santé
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Comment se fait-il que vous sachiez toutes à quel point une activité physique régulière vous ferait le plus grand bien et que, pourtant, vous n’arriviez pas à en faire une priorité? Probablement que toutes les autres tâches et toutes les autres personnes de votre vie sont, elles aussi, des priorités... et faire un ordre de priorités parmi nos priorités, ce n’est pas facile.

Le quotidien est chargé, parfois fou. Et quand soudainement, il devient plus doux, on a envie de souffler un peu. Comment alors trouver un moment pour s’entraîner?

Les réponses, vous vous en doutez bien, prennent la forme de suggestions. Vous soupçonnez les options que je m’apprête à vous proposer, mais je vais aller plus loin que le simple engagement inscrit sur le calendrier familial, bien que cela demeure un outil très efficace. Je vais vous parler de méthodes d’entraînement qui sont plus rapides et qui pourraient concrètement faire une différence dans votre horaire bien rempli.

Astuce #1 – Utiliser le calendrier familial

Le temps, on le cherchera toujours. Il en manque toujours un peu, quoi qu’on fasse. Quelqu’un a dit: il faut prendre le temps, sinon il passe. Vous savez, tout comme moi, que si vous attendez que le bon moment se présente, vous rêvez en couleurs.

Pour moi aussi, le temps est calculé. À la maison, le calendrier familial a toujours une grande place. Pas seulement pour connaître l’horaire des cours et des activités de mes filles, mais pour y inscrire aussi notre horaire, mon mari et moi. Ainsi, même s’il a toujours été bien clair et évident que la priorité était accordée aux activités et aux engagements de nos enfants, il est aussi clair que nos propres activités ont leur importance et doivent être respectées. Avec le temps, même nos filles en sont venues à vérifier de temps à autre si nous étions disponibles en consultant ce fameux calendrier.

Nos alliés? La constance et le respect.

La constance, c’est justement le respect de cet engagement que vous avez pris envers vous-même de faire une activité­­ physique à des jours et à des heures fixes.

Le respect, c’est celui du reste de la famille, dont votre conjoint, bien entendu, qui vous encourage et vous appuie dans votre démarche en prenant la relève du souper, par exemple, le soir où vous n’êtes pas disponible.

Le calendrier et l’agenda demeurent donc, à mon avis, des outils peu compliqués, mais très efficaces pour vous permettre de maintenir votre­­ horaire d’activités physiques.

En ce qui me concerne, l’agenda papier reste un incontournable. Au crayon à mine, j’inscris des rendez-vous «moins importants» ou «non confirmés»... mais mes priorités sont bien claires et l’activité physique en fait partie.

Astuce #2 – Créer des occasions de bouger

Le défi du quotidien pour demeurer en santé
Photo Fotolia

Pour intégrer plus facilement l’activité physique à votre horaire, il faut vous arrêter et tenter de trouver le moment qui convient et les bons moyens. Voici quelques idées pour ce faire.

Pouvez-vous:

  • marcher ou pédaler jusqu’au boulot?
  • réserver 30 minutes le matin pour marcher à un bon pas ou faire un léger jogging?
  • passer par le centre de conditionnement physique et faire un cours en groupe, avant le travail?
  • à l’heure du dîner?
  • ou avant de rentrer à la maison?

Vous constaterez que les horaires des centres sont souvent conçus en fonction de ces demandes de plus en plus courantes. Descendre de l’autobus plus tôt si vous prenez le transport en commun? Choisissez un arrêt qui vous permettra de marcher une vingtaine de minutes avant d’arriver au travail. Faites la même chose pour le retour à la maison.

Rappelez-vous que tout compte! Les activités physiques que vous pratiquez tout au long de votre journée sont cumulatives; votre dépense énergétique au quotidien sera donc influencée par tout ce que vous ferez pour bouger!

Astuce #3 – Troquer la durée pour l’intensité

On a longtemps pensé que pour avoir un effet notable sur notre condition physique, l’entraînement devait demander plusieurs heures dans un centre de conditionnement physique, et ce, à une fréquence d’au moins quatre fois par semaine. Mais cette mentalité est en train de se transformer.

Une grande variété de programmes se sont ajoutés dans les menus de «mise en forme», et parmi ceux-ci, plusieurs vous proposent de diminuer votre­­ temps d’entraînement. Il y a par contre une condition. Vous l’aurez deviné: une augmentation de l’intensité.

Le défi du quotidien pour demeurer en santé
Photo Fotolia

Les entraîneurs ont vite compris que la clé du succès se trouvait dans l’intensité et la fréquence des intervalles. Autrement dit, il faut établir le ratio effort/repos qui convient personnellement à chaque participant. Par exemple, une débutante devra faire un ratio de 1:3 (des pompes pendant 30 secondes, puis une récupération de 90 secondes). Une personne de niveau intermédiaire pourrait faire 1:2 (des pompes pendant 30 secondes et une récupération de 60 secondes). Une personne en grande forme ou une athlète cherchera à «pousser la machine» en exécutant un ratio de 1:1 (30 secondes à l’effort et 30 secondes au repos) ou même de 2:1 (30 secondes à l’effort et 15 secondes de récupération).

L’établissement de ce ratio est donc très personnel. La clé est de pousser l’intensité jusqu’à un niveau proche de l’épuisement, qui nécessite le temps de repos que vous vous accordez. Finalement, souvenez-vous que la portion «sprint» ou «intense» devrait être difficile, mais pas au point de vous empêcher de terminer le cycle total des intervalles avec une bonne technique­­.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.