/slsj
Navigation

Les Sags déjà en mode séries

SPO-HOCKEY-SAGUENEENS
Photo d'archives Julio Billia sera devant le filet des Saguenéens dimanche, face au Phoenix de Sherbrooke.

Coup d'oeil sur cet article

Les Saguenéens sont au plus fort de la lutte pour l’obtention du huitième rang, qui leur conférerait l’avantage de la glace en première ronde de la valse printanière. Mais dans le camp des Bleus, ce n’est pas la priorité.

En fait, le coach Yanick Jean n’a pas changé son fusil d’épaule, lui qui ne se préoccupe que de la manière de jouer de son équipe depuis le début de la saison. En ce sens, il souhaite voir ses joueurs élever leur niveau de jeu lors des trois dernières parties du calendrier régulier, qui seront disputées face à deux formations se retrouvant dans le dernier tiers du classement général de la LHJMQ.

Les Chicoutimiens reçoivent tout d’abord la visite du Phoenix de Sherbrooke dimanche. Puis, ils affronteront à deux reprises le Drakkar de Baie-Comeau le week-end prochain, soit vendredi à la maison et le lendemain sur la route.

«Contre des adversaires en dessous de nous (au classement), je pense que ça va être un bon test, les trois prochaines games. On ne peut s’ajuster à personne. Il faut être all in par rapport à la manière qu’on veut jouer dans les séries éliminatoires», a affirmé le pilote des Sags, samedi, à sa sortie de la séance d’entraînement à l’UQAC.

Malgré les deux victoires obtenues sur les patinoires adverses cette semaine, Jean s’attend à beaucoup mieux de sa troupe. Selon lui, ses protégés doivent se surpasser davantage, être plus intenses et plus concentrés.

«Depuis le début de l’année que je dis que je m’en fiche des résultats. Qu’on ait gagné les deux dernières games, ça ne change pas le fait que je ne suis pas content», a-t-il lancé, mentionnant également que son club venait de connaître sa meilleure pratique depuis un mois.

Dans le calepin

Le gardien Julio Billia, qui a soufflé ses 20 bougies samedi, amorcera la rencontre devant la cage saguenéenne dimanche après-midi.

Jérémy Groleau et Jonathan Bourcier étaient absents à l’entraînement et ils ne seront pas en uniforme. Groleau a subi une commotion cérébrale jeudi, lors­qu’il a été mis en échec par Yanick Turcotte, des Remparts de Québec. Quant à Bourcier, il souffre d’une amygdalite.

Mark Bzowey a pris part à l’entraînement vêtu d’un gilet jaune, qui ne l’autorisait pas à avoir des contacts physiques. Si tout se déroule comme prévu, il devrait être en mesure d’effectuer un retour au jeu la semaine prochaine.