/slsj
Navigation

Avance bousillée dans un match sans enjeu

Chicoutimi a baissé pavillon 5 à 4 en prolongation, samedi, à Baie-Comeau

Encore bien posté devant le filet adverse, le grand Nicolas Roy a doublé l’avance des siens en première période avec son 48e filet de la campagne.
photo denis thibault Encore bien posté devant le filet adverse, le grand Nicolas Roy a doublé l’avance des siens en première période avec son 48e filet de la campagne.

Coup d'oeil sur cet article

Les Saguenéens ont échappé une avance de 4 à 0, samedi, pour s’incliner 5 à 4 en prolongation face au Drakkar de Baie-Comeau, dans un match qui était sans enjeu pour la formation chicoutimienne.

En effet, voyant durant le premier entracte que son équipe était assurée de terminer au 10e rang du classement général, l’entraîneur-chef des Bleus, Yanick Jean, a décidé de gérer son banc pour éviter les blessures, retirant notamment Julio Billia pour le remplacer par Xavier Potvin devant le filet. À ce moment, ses joueurs étaient en plein contrôle après vingt minutes grâce aux réussites de Taylor Cooper et de Nicolas Roy.

«Après la première période, c’est devenu un match sans enjeu. On a géré notre banc pour éviter les blessures. On a enlevé [Julio] Billia également», a indiqué le pilote des Sags, qui a mentionné que son club avait disputé une bonne première période.

Julien Carignan-Labbé et Élie Bérubé ont ensuite inscrit les premiers buts en deuxième période, chassant ainsi le gardien des Nord-Côtiers, Bo Taylor, du match, lui qui a été remplacé par Vincent Bilodeau. Puis, Vincent Deslauriers et Vincent Lavoie ont ramené les locaux dans le coup en inscrivant deux filets en moins de deux minutes, toujours en deuxième période.

Les protégés de Steve Ahern ont continué d’attaquer la cage saguenéenne avec beaucoup d’acharnement au dernier tiers, ce qui leur a permis de créer l’égalité. Alexandre Dufour et Vincent Deslauriers, avec son deuxième du match, ont fait scintiller la lumière rouge derrière Potvin. Raphaël Santerre a finalement complété la remontée du Drakkar en période supplémentaire; semant l’hystérie dans les gradins du centre Henry-Léonard.

Rendez-vous au Cap-Breton

Les Saguenéens se mesureront donc aux Screaming Eagles du Cap-Breton, 7es au classement général, au premier tour des séries éliminatoires. Les Chicoutimiens partaient d’ailleurs en retraite fermée aujourd’hui pour les 24 prochaines heures.

«On va tenir des meetings et on va commencer notre préparation», a fait savoir le coach des Saguenéens.

Blessé à un bras en bloquant un lancer vendredi, Frédéric Allard n’était pas en uniforme samedi.

«Blessé au jour le jour. On va réévaluer son état en début de semaine», s’est contenté de dire Yanick Jean, qui ne pouvait pas confirmer sa présence pour le premier match au Cap-Breton.

Vincent Lapalme n’a pas été utilisé samedi. Une décision sera prise dans son cas, aujourd’hui, pour déterminer s’il va rester avec l’équipe pour les séries.

En faisant mouche samedi, Nicolas Roy a conclu la saison au premier rang des buteurs de la LHJMQ avec 48 buts. Le dernier joueur des Sags à avoir réussi l’exploit est Francis Paré, qui avait enfilé 54 filets lors de la campagne 2007-2008.