/sports/hockey/remparts
Navigation

Fin de saison laborieuse pour les Remparts

Les Remparts ont égalé un record peut enviable avec une 9e défaite de suite

Deven St-Hilaire, un joueur originaire de Vanier, n’a mis que 23 secondes à donner l’avance à l’Océanic.
photo Daniel Mallard Deven St-Hilaire, un joueur originaire de Vanier, n’a mis que 23 secondes à donner l’avance à l’Océanic.

Coup d'oeil sur cet article

Pendant que les succès aux guichets se multiplient pour les Remparts, la situation sur la patinoire ne s’améliore guère à la veille des séries éliminatoires.

La troupe de Philippe Boucher a subi une neuvième défaite consécutive, samedi, égalant un triste record de médiocrité, en se faisant malmener 5 à 1 par l’Océanic de Rimouski au Centre Vidéotron en conclusion de la saison régulière.

Il fallait remonter à la campagne 2000-2001 pour retrouver les Diables rouges dans une aussi profonde léthargie. Pire encore, l’édition actuelle s’inscrit au deuxième rang pour la pire récolte de points en une saison (63) depuis la renaissance de la franchise en 1997. Rien de bien enviable à l’approche de la danse printanière face aux Olympiques de Gatineau, vendredi. Danse, qui, de toute évidence, sera courte!

«Avec les mouvements de personnel qu’on a faits à Noël, on savait que ça pourrait être difficile après les Fêtes, mais on ne s’attendait pas à ce que ce soit difficile comme ça», a laissé tomber l’entraîneur-chef des Remparts, qui n’ont signé que cinq victoires depuis la date butoir des transactions du 6 janvier.

À l’instar de la veille, les hockeyeurs de la vieille capitale n’ont pas profité bien longtemps d’un score de parité. Cette fois, ça n’a pris que 23 secondes à l’Océanic pour ouvrir la marque grâce à Deven St-Hilaire – fierté de Vanier. Les Remparts ont fini la rencontre avec seulement 19 lancers.

«On faisait des erreurs majeures qui nous coûtaient cher en début de saison et on dirait qu’on n’a pas été capables d’y remédier. On avait le plein contrôle de la rondelle sur les deux premiers buts...», a soufflé Boucher.

Un temps nouveau

Le pilote québécois a tenté tant bien que mal de trouver la lumière au bout du tunnel en s’adressant aux scribes.

«L’honneur aux 20 ans, le record de foule, le moitié-moitié et l’année est finie. Ça, c’est positif. Blague à part, il y a des joueurs qui ont surpris cette année, qui ont eu de très bons moments par bouts et on veut qu’ils se concentrent là-dessus dans les deux prochains jours. On est une meilleure équipe qu’on ne l’a montré dans les dernières semaines.»

En vitesse

Les Remparts se sont inspirés de l’Océanic en honorant leurs trois 20 ans avant la partie, soit le capitaine Bronson Beaton, Alexandre Sills et Anthony Gingras. Les joueurs seront en congé aujourd’hui, alors qu’ils seront quelques-uns à chausser les patins demain.

5
1
Première période
1-RIM: Deven St-Hilaire (8)
(Montcalm) 0:23
2-RIM: Dylan Montcalm (23)
(Dufort-Plante) 3:48
3-QUÉ: Zachery Moody (10)
(Sutton, Gingras) 5:29
4-RIM: Tyler Boland (24)
(Picco) -DN-17:31
Punitions: Proulx (RIM) 8:58; Turcotte (QUÉ) 12:05; Turcotte (QUÉ) 16:55; Rioux-Legault (RIM) 16:55; Rioux-Legault (RIM) 16:55.
Deuxième période
5-RIM: Tyler Boland (25)
(Beaudin) 6:19
Punitions: Huntley (QUÉ) 3:51; Dufort-Plante (RIM) 10:20; Huntley (QUÉ) 14:03; Gentile (QUÉ) 17:08.
Troisième période
6-RIM: Tyler Boland (26)
(Laberge, Bourque) 18:03
Punitions: Dutra (QUÉ) 6:53; Sills (QUÉ) 7:05.
Tirs au but
Rimouski 13 - 12 - 15 - 40
Québec 6 - 7 - 6 - 19
Gardiens:
RIM: Louis-Philip Guindon (G, 32-18-6);
QUÉ: Evgeny Kiselev (P, 3-23-3).
Avantages numériques:
RIM : 0 en 6; QUÉ : 0 en 3.
Arbitres:
Dominick Bédard, Pascal St-Jacques.
Juges de lignes:
Maxime Chaput, Jonathan Paradis.
ASSISTANCE:
15 125
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.