/news/currentevents
Navigation

Cyrille Delâge n’est plus

L’homme avait mené plusieurs enquêtes très médiatisées

Tragédie de Chapais
JdeM la tragédie de CHAPAIS - Le 1er janvier 1980 vers 1 heure 30 du matin, un incendie ravage la salle communautaire Opémiska lors d'une célébration du nouvel an et fait 48 morts. Sur la photo: le coroner Cyrille Delage.

Coup d'oeil sur cet article

Le réputé coroner et commissaire aux incendies Cyrille Delâge a rendu l’âme samedi, à l’âge de 80 ans.

L’homme était hospitalisé depuis une semaine pour une raison toujours inconnue, a appris le Journal. Sans jamais perdre la vivacité d’esprit qu’on lui connaissait, son état de santé s’est toutefois détérioré rapidement jusqu’à ce qu’il rende l’âme samedi après-midi. L’information a été confirmée par la Ville de Québec hier après-midi.

Au cours de sa longue carrière, Me Delâge a mené plus de 3000 enquêtes, dont, récemment, celle de l’incendie de la Résidence du Havre à L’Isle-Verte en 2014. Dans son rapport, le coroner avait notamment recommandé une amélioration des règles de sécurité dans les résidences pour personnes âgées.

Condoléances

Il était également connu pour ses enquêtes sur les importants incendies criminels de Notre-Dame-du-Lac en 1969, de Chapais en 1980 et de Saint-Basile-le-Grand en 1988.

Le maire Régis Labeaume a présenté ses condoléances à la famille et aux proches de Me Delâge. «Pendant près de 50 ans, Me Delâge a mis son expérience remarquable au profit de la Ville de Québec et des citoyens, a souligné le maire par communiqué. Sa carrière est impressionnante et son décès est une grande perte pour Québec.»

Les pompiers de Québec ont également témoigné de leur sympathie. «Me Delâge a marqué le monde de l’incendie au Québec», peut-on lire sur leur compte Twitter.