/slsj
Navigation

Le Musée Louis-Hémon pourrait déménager au cœur de Péribonka

Cette idée est le fondement du projet Chantier touristique de la Ville de la MRC Maria-Chapdelaine

Le maire Ghislain Goulet devant le site envisagé pour accueillir le futur complexe Espace Péribonka.
Photo Denis Hudon Le maire Ghislain Goulet devant le site envisagé pour accueillir le futur complexe Espace Péribonka.

Coup d'oeil sur cet article

Le déménagement du Musée Louis-Hémon de son emplacement actuel, sur la route 169, vers le cœur du village est la pierre angulaire du projet Chantier touristique Péribonka, évalué à 10 M$.

Piloté par la municipalité, le projet Chantier touristique Péribonka prévoit le déménagement du Musée Louis-Hémon dans l’église paroissiale Saint-Édouard.

Le Chantier comprend aussi la transformation de la bâtisse actuelle de l’hôtel de ville et de la caserne en espace entièrement consacré à une caserne moderne et plus fonctionnelle.

De même, l’édifice abritant autrefois l’école Hélène-Laliberté serait démoli pour laisser place à une construction neuve (Espace Péribonka) qui abriterait le nouvel hôtel de ville, l’accueil du Musée Louis-Hémon, la bibliothèque municipale, une salle multifonctionnelle et, sur le terrain, la Maison Samuel-Bédard qui a hébergé l’écrivain Louis Hémon pendant la rédaction de son œuvre Maria Chapdelaine.

 

Le Musée Louis-Hémon fait l’objet d’une attention toute particulière dans l’espoir de le relocaliser au cœur du village, à l’intérieur de l’église paroissiale.
Photo Denis Hudon
Le Musée Louis-Hémon fait l’objet d’une attention toute particulière dans l’espoir de le relocaliser au cœur du village, à l’intérieur de l’église paroissiale.

PAS VISIBLE DE LA 169

«Péribonka est la porte d’entrée de la MRC Maria-Chapdelaine pour les touristes qui arrivent du côté d’Alma. Actuellement, les automobilistes qui circulent sur la 169 n’aperçoivent le Musée qu’une fois devant et encore. Le Musée est situé dans une courbe et il est souvent trop tard pour accrocher le touriste», dit le maire Ghislain Goulet qui défend ce projet avec énergie.

Actuellement, le Musée Louis-Hémon est installé dans un secteur boisé, en bordure de la route régionale, à 5 km du village.

Doyen des institutions muséales au Saguenay-Lac-Saint-Jean, le musée attire annuellement entre 2000 et 4000 visiteurs.

Le maire Ghislain Goulet est convaincu que le déménagement serait profitable pour le musée, d’autant qu’il serait intégré à un plan d’ensemble et que l’église conserverait un espace de culte.

Une première consultation publique tenue en novembre dernier avait par ailleurs réuni pas moins de 132 citoyens sur une population de 550 villageois.

 

 Ne déplace pas qui veut un bâtiment comme la Maison Samuel-Bédard, classé au patrimoine, ce qui explique les pourparlers entre le Musée et le ministère de la Culture et des Communications.
Photo Denis Hudon
Ne déplace pas qui veut un bâtiment comme la Maison Samuel-Bédard, classé au patrimoine, ce qui explique les pourparlers entre le Musée et le ministère de la Culture et des Communications.

MAISON SAMUEL-BÉDARD

Selon le maire Goulet, la première phase du projet — soit la relocalisation du Musée au Centre du village — pourrait se concrétiser aussi rapidement que l’an prochain.

L’un des points prévus au projet, le déménagement de la maison Samuel-Bédard, est actuellement au cœur des pourparlers entre le Musée et le ministère de la Culture et des Communications, en raison des complications liées au déplacement d’un bâtiment classé au patrimoine.

Ce qui n’empêche pas le maire de rappeler que la Maison Samuel-Bédard a déjà été déplacée par le passé. Il confirme qu’une centaine de Péribonkois ont donné leur appui à une résolution du conseil municipal concernant la relocalisation de la Maison Samuel-Bédard au cœur du village.

«En réalisant ce grand chantier, le village prendra une plus grande importance touristique tout en maintenant et en ajoutant des services dans la municipalité», estime le maire.