/world/europe
Navigation

25 choses que l'on sait sur les attentats terroristes de Bruxelles

Coup d'oeil sur cet article

C’est le chaos à Bruxelles aujourd'hui. La capitale de Belgique a été le théâtre de deux explosions à l’aéroport international de Bruxelles et dans la station de métro Maelbeek. Ces attaques, qui sont des attentats terroristes, possiblement perpétrés par des kamikazes, ont fait plusieurs morts en plus de blesser de nombreuses personnes. Voici en 24 points ce que l’on sait, pour l’instant, sur ces événements meurtriers.

1. LES ATTAQUES

Vers 8 h, heure locale, deux explosions sont survenues à tout au plus quelques minutes d’intervalle à l’aéroport international de Bruxelles-Zaventem. Environ une heure plus tard, une autre a eu lieu dans une rame de métro de la station Maelbeek. Le procureur de Belgique a affirmé que ces explosions étaient probablement des attentats-suicides, soit qu’au moins l’une des deux survenues à l'aéroport était l’œuvre d’un kamikaze.

2. ATTENTATS REVENDIQUÉS

Plus tard en journée, l’organisation djihadiste État islamique a revendiqué les attentats dans le métro et à l’aéroport international de Bruxelles, par voie de communiqué diffusée en arabe et en français.

3. DES IMAGES PERCUTANTES SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Des images qui circulent sur les réseaux sociaux montrent des panaches de fumée au-dessus du terminal de l'aéroport, des vitres brisées et des passagers en train d'évacuer le bâtiment par le tarmac. Plusieurs vidéos montrent le sol du hall jonché de plaques du faux plafond. Un témoin a raconté à l’AFP que les explosions à l’aéroport ont déclenché «une panique générale à tous les niveaux», et que «beaucoup de personnes ont perdu des jambes». Plusieurs témoins parlent d’une situation «chaotique».

4. AU MOINS 34 MORTS

Au moins 34 personnes ont perdu la vie à la suite des explosions multiples et il y aurait plus de 200 blessés. Le bilan est toujours provisoire. À l’aéroport de Zaventem, les explosions auraient fait au moins 13 morts et 35 blessés, selon le parquet fédéral belge.
 
5. QUATRE JOURS APRÈS L'ARRESTATION D'ABDESLAM

Ces explosions surviennent quatre jours après la capture dans la commune bruxelloise de Molenbeek de Salah Abdeslam, qui aurait été impliqué de près dans les attentats du vendredi 13 novembre 2015, à Paris. 

Salah Abdeslam
Photo AFP
Salah Abdeslam

6. DES PERSONNES DANS LA NATURE

Les autorités indiquent que l’enquête sur les attentats est toujours en cours. Le gouvernement belge «craint qu’il y ait des personnes dans la nature». Par ailleurs, la police belge a retrouvé une ceinture d'explosifs intacte à l'aéroport international de Bruxelles, a rapporté la chaîne de télévision belge VTM. Une équipe d'experts artificiers a fait sauter la ceinture d'explosifs.

7. PREMIÈRE IMAGES DES SUSPECTS

Une photo divulguée par la police fédérale belge montre trois individus considérés comme des suspects dans les attentats de mardi, filmés à l'aéroport de Bruxelles. La police demande au public de lui communiquer tout renseignement susceptible de la mettre sur une piste de l'individu, vêtu de blanc et portant un chapeau, que l'on voit poussant un chariot à bagages à l'aéroport. D'après le procureur fédéral belge, Frédéric Van Leeuw, les deux autres suspects sont morts dans l'attentat suicide de l'aéroport.

 
8. NIVEAU D'ALERTE RELEVÉ

Le niveau d’alerte antiterroriste a été relevé ce matin au niveau maximal (niveau 4) partout en Belgique. «Restez où vous vous trouvez», a indiqué mardi matin aux citoyens le centre de crise belge sur Twitter.

Un peu avant midi, heure du Québec, le niveau d'alerte a été réduit et les gens ont pu recommencer à se déplacer. 

9. AÉROPORT ÉVACUÉ ET FERMÉ

L’aéroport de Bruxelles a été évacué et est fermé au pour la journée de mercredi. L’aéroport n’est plus desservi ni par train ni par bus. Les vols ont tous été annulés et ceux qui étaient déjà en vol ont été déroutés. Selon les dernières informations, cinq vols internationaux à destination de Bruxelles ont été déroutés vers des aéroports français, dont un en provenance de Montréal, qui a été dirigé vers l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle. Un vol d'Air Canada en direction de Montréal, le AC833, était prévu pour le décollage à 10 h 30, heure de Bruxelles. Il a été annulé.
 
10. MÉTRO PARALYSÉ

Le service de métro est aussi suspendu à Bruxelles à la suite des explosions mortelles. Les gares bruxelloises ont aussi été fermées.
 
11. SURVEILLANCE RENFORCÉE

La surveillance a été renforcée et des mesures de sécurité supplémentaires ont été prises dans les centrales nucléaires de Belgique, selon l’agence de presse belge Belga. La police et l’armée sont sur place. La Belgique compte deux centrales nucléaires équipées de sept réacteurs.

AFP

12. COMMUNICATIONS CELLULAIRES TRÈS DIFFICILES

En raison «d’un pic de communications à Bruxelles» dans les secteurs touchés par les attentats, les réseaux de téléphonie mobile de la capitale belge ont connu des difficultés mardi. La situation a obligé les opérateurs de téléphonie mobile et le gouvernement à demander d’éviter les appels non urgents. La situation s’améliorait quelques heures après les explosions.


13. PERQUISITIONS EN COURS

Des perquisitions sont en cours en plusieurs endroits du pays, a indiqué le procureur fédéral belge, Frédéric Van Leeuw. Le parquet fédéral a précisé qu’un engin explosif et un drapeau de l’EI avaient notamment été découverts lors d’une perquisition à Schaerbeek, une commune du nord-est de la capitale belge. 

14. LA BELGIQUE DÉNONCE LES ATTENTATS

Une réunion était en cours mardi au Centre de crise du ministère de l’Intérieur belge, à la suite des attentats. Le premier ministre belge, Charles Michel, a dénoncé des attentats «aveugles, violents et lâches».

15. AMERICAN AIRLINES ÉPARGNÉE

American Airlines a indiqué mardi qu’aucun de ses salariés n’avait été répertorié comme blessé dans les explosions survenues mardi matin à l’aéroport international de Bruxelles.

AFP

16. ENTRAÎNEMENT ANNULÉ

L’entraînement de l’équipe de Belgique de football, qui devait avoir lieu mardi après-midi au stade Roi-Baudoin de Bruxelles, et la classique cycliste à travers la Flandre, prévue mercredi, ont été annulés.
 
17. SÉCURITÉ RENFORCÉE EN FRANCE

En France, plusieurs mesures de sécurité ont été renforcées dans de nombreux aéroports, gares et dans les transports en commun, notamment à Paris. La présence policière y est rehaussée, notamment à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle.

AFP

18. 1600 GENDARMES SUPPLÉMENTAIRES EN FRANCE

Après une rencontre à l’Élysée avec le président français François Hollande et le ministre de la Défense, le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a annoncé mardi le déploiement de 1600 policiers et gendarmes supplémentaires dans le pays, face à une menace terroriste «extrêmement élevée».

19. RASSEMBLEMENT SILENCIEUX À PARIS

Un rassemblement silencieux pour rendre hommage aux victimes des attentats de Bruxelles doit avoir lieu mardi soir à 19 h, à Paris. «En solidarité avec les Bruxellois, #Paris illuminera ce soir @LaTourEiffel aux couleurs du drapeau belge. #NousSommesUnis», a par ailleurs écrit sur Twitter la mairesse de Paris, Anne Hidalgo.
 
20. CHERCHEZ FACILEMENT VOS PROCHES

Comme lors des attentats de Paris et au Nigéria, il est possible pour les personnes se trouvant dans «la zone affectée» en Belgique de spécifier à leurs proches sur Facebook qu’elles se trouvent en sécurité sur la page "Security Safe Check Belgium 22/03/2016".
 
21. AIDE POUR LES CANADIENS EN BELGIQUE

Les Canadiens qui se trouvent en Belgique peuvent écrire à bru@international.gc.ca ou composer le 32 (2) 741-0611 pour une aide d’urgence, a indiqué mardi matin le guichet unique du gouvernement du Canada concernant les voyages à l’étranger sur Twitter.


22. ATTAQUES DÉNONCÉES

Le premier ministre canadien Justin Trudeau a réagi aux attentats sur Twitter mardi matin. «Je condamne fermement les attaques terroristes de Bruxelles. Mes pensées vont aux victimes et à nos alliés de la Belgique et de l'UE», a déclaré par écrit le premier ministre. Le maire de Montréal Denis Coderre a aussi condamné les attaques. «Mes pensées pour le peuple belge et mon collègue, maire de Bruxelles Yvan Mayeur suite aux attentats ce matin. Nous condamnons ces meurtriers», a-t-il écrit sur Twitter.

23. SÉCURITÉ HAUSSÉE AUSSI AU PAYS-BAS

Des mesures de sécurité renforcées ont été mises en place dans les aéroports néerlandais. Les services néerlandais de lutte contre le terrorisme ont par ailleurs indiqué avoir effectué un renforcement des contrôles à la frontière avec la Belgique. La présence policière dans les gares néerlandaises a aussi été rehaussée.
 
24. NIVEAU D'ALERTE

Les aéroports de Gatwick près de Londres tout comme celui de Francfort, l’un des plus grands aéroports d’Europe, ont aussi haussé leur niveau d’alerte.
 
25. RÉUNION DE CRISE

Le premier ministre britannique David Cameron a annoncé qu'il allait présider une réunion de crise de son gouvernement après les attentats meurtriers. «Je suis choqué et inquiet par les événements à Bruxelles. Nous ferons tout ce que nous pouvons pour aider, a-t-il écrit sur Twitter. Je vais présider dans la matinée une réunion 'Cobra' à propos des événements à Bruxelles.»

Avec l'AFP, Reuters et Le Monde