/slsj
Navigation

Hommage à Joe Dassin à La Baie

Entouré de six musiciens et choristes, Benoît Labonté reprend des incontournables de l’artiste disparu

ART-BENOIT LABONTÉ
Photo Courtoisie Benoît Labonté foulera la scène du Théâtre du Palais municipal, dans l’arrondissement La Baie, le 26 mars.

Coup d'oeil sur cet article

Benoît Labonté interprète le répertoire de Joe Dassin et lui rend hommage dans son spectacle Je me souviens.

Créé voilà à peine un an, le spectacle se démarque de toute concurrence, à commencer par la voix de l’interprète, d’une ressemblance troublante à celle du chanteur américano-français, décédé en 1980.

Benoît Labonté, originaire de Dolbeau-Mistassini, est entouré de six musiciens et choristes lors de ses prestations, au cours desquelles il reprend 25 classiques de Joe Dassin. Une partie narrative est prévue pour remettre en contexte l’idole d’une génération.

Après 30 ans à rouler sa bosse dans les bars en interprétant tous les styles – sauf le heavy métal! –, Benoît Labonté a décidé il y a un peu plus d’un an de quitter son métier dans la construction pour vivre de sa passion en créant un spectacle hommage à Joe Dassin.

«Ce qui fait la force de ses chansons, c’est leur intensité. Il a su créer tant de succès puissants, qui ont transcendé les époques et qui n’ont pas vieilli. Les gens ne se lassent pas de les entendre. Même chez les jeunes. C’est incroyable, le nombre de jeunes interprètes qui puisent dans le répertoire de Joe Dassin, des classiques comme Salut, les amoureux», dit celui qui foulera la scène du Théâtre du Palais municipal, dans l’arrondissement La Baie, le 26 mars.

Plusieurs succès

Benoît Labonté, vêtu de blanc, reprendra – en toute intégralité – des incontournables comme «Si tu t’appelles mélancolie», Les Champs-Élysées, Ça va pas changer le monde, Le café des 3 colombes, Et si tu n’existais pas, L’été indien, sans oublier Dans les yeux d’Émilie, cette chanson évoquant le Québec, et Les plus belles années de ma vie, la pièce préférée de Benoît Labonté.

L’interprète parcourt depuis un an le Saguenay-Lac-Saint-Jean avec Je me souviens. Il a enregistré son premier album l’an dernier et il entend se promener aux quatre coins du Québec, avec un arrêt, le 6 mai, à Saint-Raymond, dans Portneuf.

Par ailleurs, Benoît Labonté attend la confirmation d’une grande nouvelle: un spectacle à l’étranger à la fin de l’année.


♦ Né à New York, Joe Dassin est décédé à Tahiti le 20 août 1980. Il avait 41 ans.


♦ En 16 ans de carrière, Dassin a vendu plus de 50 millions d’albums.

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.