/slsj
Navigation

Beaucoup moins virulente

6. La grippe
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Fièvre, toux, mal de gorge, douleurs musculaires, fatigue... La région a été beaucoup moins touchée que l’an dernier par le virus de la grippe qui s’est pointé le bout du nez plus tardivement et moins longtemps.

La saison grippale est complètement aux antipodes de celle de l’an dernier.

C’est presque le calme plat dans les urgences alors que la saison grippale 2014-2015 a été un vrai désastre avec des écoles et des centres pour personnes âgées se retrouvant même en situation pandémique.

«Assez tranquille»

Pour 2015-2016, «c’est assez tranquille», explique Marc-Antoine Tremblay, porte-parole régional pour le Centre intégré universitaire de santé et services sociaux.

«D’une année à l’autre, ce n’est jamais pareil», précise-t-il. L’efficacité du vaccin, la température et la souche grippale en circulation sont toutes des facteurs qui entrent en ligne de compte.

La région n’a donc pas connu de pic grippal. La plus grosse période a été le mois de février, mais rien de majeur.

Il faut toutefois demeurer vigilant cette fin de semaine puisque le congé pascal pourrait être une bonne source de propagation dans les familles.

Le CIUSSS recommande donc aux gens qui ont des symptômes d’allure grippale de demeurer à la maison.