/slsj
Navigation

Les Sags donnent le ton à la série

Chicoutimi a vaincu Cap-Breton 3 à 1 vendredi à Sydney

SPO-LHJMQ-HOCKEY-SAGUENEENS
Photo Agence QMI, JORGE E. SANCHEZ Les Saguenéens ont amorcé leur série contre les Screaming Eagles du bon pied, hier, en s’imposant par la marque de 3 à 1 sur la patinoire du Centre 200.

Coup d'oeil sur cet article

Si les Saguenéens voulaient semer un doute dans l’esprit des Screaming Eagles du Cap-Breton, on peut dire qu’ils y sont parvenus hier soir, lors du premier match de la série disputé au Centre 200 de Sydney.

Mis en confiance dès le départ par leur gardien de but Julio Billia, fumant avec ses 50 arrêts, les Chicoutimiens ont disputé un bon match de route, ce qui leur a permis de signer une victoire de 3 à 1 et ainsi prendre les devants 1 à 0 dans la série.

«Toute la semaine, les entraîneurs ont fait un gros travail par rapport à la préparation et les joueurs ont exécuté à la lettre ce qu’on leur avait demandé», a souligné l’instructeur-chef des Bleus, Yanick Jean, en entrevue téléphonique après la partie.

Grosse deuxième période

Après être retournés au vestiaire avec un déficit d’un but après 20 minutes, les Sags ont explosé durant la période médiane, où ils ont inscrit tous leurs filets.

Landon Schiller a tout d’abord créé l’égalité en frappant au vol un retour de lancer de Mark Bzowey. Taylor Cooper a ensuite fait mouche à deux reprises en moins de cinq minutes. L’Albertain a profité d’un avantage numérique de deux hommes pour marquer son premier but sur un retour de lancer d’Élie Bérubé. Puis il en a remis en décochant un bon tir précis après avoir accepté une belle passe de Jake Smith.

«Nos joueurs de troisième et quatrième trio ont fait un travail extraordinaire. Nos défenseurs ont joué un match extrêmement solide aussi», a louangé Jean, qui a également salué le travail de ses vétérans de 20 ans, Landon Schiller, Taylor Cooper et Élie Bérubé, de même que celui du cerbère Julio Billia.

Dans la défaite, Alexandre Bélanger a eu à se signaler, lui qui a effectué 40 arrêts. Pour sa part, Michael Joly a enfilé le seul but des locaux.

Le deuxième match de cette série huitième de finale a lieu ce soir, au même endroit et à la même heure.

«Il y a des choses qu’on veut faire un petit peu mieux. Ce match-là aurait pu aller d’un côté comme de l’autre. On a eu des bonds. Tout est à recommencer demain [aujourd’hui]», a affirmé le pilote chicoutimien, qui a indiqué que «ç’a été un bon match dans l’ensemble».

En vitesse

♦ Le trophée Guy-Carbonneau a échappé à Nicolas Roy. C’est plutôt Shawn Ouellette-St-Amant, des Foreurs de Val-d’Or, qui a été sacré meilleur attaquant défensif de la LHJMQ.

♦ Blessé au cours de la rencontre, le capitaine des «Aigles criants» Clark Bishop a été contraint de partir. Il a d’ailleurs été aperçu se soutenant avec des béquilles sur la galerie de presse.

♦ Les défenseurs Alexander Krief et Keenan MacIsaac, ainsi que les attaquants Marc-Antoine Massé, Alexandre Jacob et Nicolas Guay ont été laissés de côté par les Saguenéens.