/slsj
Navigation

Les Sags dominés de A à Z

Les Screaming Eagles ont créé l’égalité dans la série en s’imposant 5 à 2

Les Screaming Eagles ont créé l’égalité 1 à 1 dans la série face aux Saguenéens en vertu d’un gain de 5 à 2, samedi, à Sydney.
photo JORGE E. SANCHEZ, AGENCE QMI Les Screaming Eagles ont créé l’égalité 1 à 1 dans la série face aux Saguenéens en vertu d’un gain de 5 à 2, samedi, à Sydney.

Coup d'oeil sur cet article

Dominés dans tous les aspects du jeu, les Saguenéens ont plié l’échine 5 à 2 devant les Screaming Eagles du Cap-Breton, qui ont du même coup créé l’égalité 1 à 1 dans la série en l’emportant, samedi soir, au Centre 200.

Les Chicoutimiens ont été malmenés 45 à 16 au chapitre des tirs au but et en ce qui a trait à la robustesse. À force de s’acharner, les hommes de Marc-André Dumont ont fini par percer la muraille Julio Billia, à court de miracles devant son filet.

«On a été deuxièmes sur la rondelle toute la soirée. Ç’a été le meilleur club sur la glace de l’autre côté, sans aucun doute», a résumé l’entraîneur-chef des Bleus, Yanick Jean, dans ses commentaires d’après-match.

Duncan MacIntyre, Evgeny Svechnikov – en avantage numérique –, Michael Joly, Massimo Carozza et Yannick Bertrand ont secoué les cordages dans le camp des «Eagles». Landon Schiller et Dmitry Zhukenov – en avantage numérique – ont répliqué pour les Sags, qui n’ont concrétisé qu’une seule de leurs huit chances en supériorité numérique.

«Ils ont été meilleurs qu’ils ne l’ont été vendredi. On s’attendait à ça. Et de notre côté, on n’a pas été capables de marquer sur l’avantage numérique, ce qui aurait pu nous donner du momentum», a analysé le pilote chicoutimien.

Un peu de brasse-camarade

Les esprits se sont échauffés en fin de match, à la suite d’un virulent coup d’épaule aux dépens de Louis-Philippe Simard. Dans l’échauffourée, Julien Carignan-Labbé a écopé d’une pénalité pour s’être battu dans les cinq dernières minutes de jeu. Il sera donc suspendu automatiquement pour un match. L’arrière des Saguenéens a aussi écopé d’une punition d’extrême inconduite (agresseur) pour avoir assené un coup de poing à Maxim Baillargeon.

La série se transporte maintenant au Centre Georges-Vézina pour les trois prochaines parties, qui seront disputées mardi, mercredi et vendredi.


Zachary Lavigne était absent du côté des Sags. Malade, ce dernier est plutôt demeuré à l’hôtel. Alexandre Jacob a pris sa place dans l’alignement.

Frappé solidement en première période, Artem Maltsev a dû quitter la rencontre.

Blessés, Clark Bishop et Maxim Lazarev n’étaient pas de la formation des Eagles. Après avoir purgé un match de suspension, Pierre-Luc Dubois était quant à lui de retour. Yannick Bertrand effectuait également un retour au jeu.