/slsj
Navigation

L’apprentissage n’a plus de limites

La commission scolaire des Rives-du-Saguenay a réussi son virage technologique

Les enseignants de la commission scolaire des Rives-du-Saguenay créent différents projets et travaux éducatifs avec des iPad.
photo Laura-Jessica Boudreault Les enseignants de la commission scolaire des Rives-du-Saguenay créent différents projets et travaux éducatifs avec des iPad.

Coup d'oeil sur cet article

Sara-Ève et Ann-Frédérique seront-elles les créatrices de la prochaine cloche de l’école La Carrière? C’est bien possible puisque les nouvelles technologies, maintenant intégrées dans le milieu éducatif, offrent une multitude de possibilités.

Auparavant, les élèves de Serge Tremblay apprenaient à écrire musicalement grâce à un crayon et une feuille de papier montrant une gamme musicale.

En 2016, les cours d’écriture musicale sont totalement différents. Les élèves utilisent des iPad, avec l’application gratuite GarageBand pour la création des partitions.

«Ils aiment vraiment ça. C’est proche des enfants. C’est naturel et facile à comprendre. Ils deviennent autonomes plus rapidement et ça nous permet d’aller beaucoup plus loin dans les apprentissages», explique Serge Tremblay, professeur de musique à l’école La Carrière.

Lorsque Le Journal a rendu visite à Serge Tremblay, deux groupes de cinquième et sixième année se sont succédé en classe afin de réaliser une création sonore de 30 secondes. Les cinq coups de cœur serviront de nouvelle cloche pour l’école. Une discipline et une joie de vivre régnaient dans l’air.

« On se sert de ces magnifiques outils pour motiver les jeunes. C’est simple, facile et pratique. Nous offrons un enseignement plus interactif » – Jean-Frédéric Girard

«C’est amusant! s’exclame Ann-Frédérique. C’est plus facile à comprendre, ajoute sa coéquipière Sara-Ève. Nous sommes habitués à avoir nos trucs électroniques à la maison et c’est plaisant d’en utiliser à l’école pour apprendre», ajoutent-elles.

Même son de cloche pour Alan et Nicolas: «C’est vraiment le fun! C’est plus concret. On apprend beaucoup plus.»

Le tableau numérique interactif installé dans la classe de Serge Tremblay fait lui aussi l’unanimité. Grâce à ce nouvel outil, disponible dans sa classe depuis trois ans, il peut parler d’un artiste en montrant sa photo et en faisant écouter un vidéoclip à ses élèves.

«Tout est là-dessus, on est loin de mon ancien tableau noir», illustre Serge Tremblay.

J.-F. Girard, Conseiller pédagogique
Photo courtoisie
J.-F. Girard, Conseiller pédagogique

Virage techno

Depuis 2011, la commission scolaire des Rives-du-Saguenay a entrepris le virage technologique imposé par le gouvernement du Québec.

Tableaux numériques interactifs, iPad, livres numériques et robotique ont été intégrés à l’enseignement.

Au début, les enseignants étaient réticents puisqu’ils voyaient la technologie comme une surcharge de travail, souligne Lyse St-Pierre, une enseignante qui approche de la retraite. Leur attitude a rapidement changé lorsqu’ils ont remarqué l’enthousiasme des enfants et les résultats positifs. «Les avantages dépassent les défis rencontrés», analyse Mme St-Pierre

Le conseiller pédagogique responsable du virage technologique pour la commission scolaire, Jean-Frédéric Girard, rappelle toutefois que les outils technologiques ne sont pas des jeux. Les professeurs doivent avoir des intentions claires et pédagogiques.

«On se sert de ces magnifiques outils pour motiver les jeunes. C’est simple, facile et pratique. Nous offrons un enseignement plus interactif. Il n’y a pas de limites, sauf l’imagination», assure-t-il.