/slsj
Navigation

Billia est capable d’en prendre

Le gardien a bloqué 90 des 96 rondelles dirigées vers lui face au Cap-Breton

Encore une fois, Julio Billia s’attend à recevoir beaucoup de tirs demain soir, lors du match no 3 de la série contre les Screaming Eagles.
Photo d’archives, roger gagnon Encore une fois, Julio Billia s’attend à recevoir beaucoup de tirs demain soir, lors du match no 3 de la série contre les Screaming Eagles.

Coup d'oeil sur cet article

Si les Saguenéens veulent venir à bout des Screaming Eagles, Julio Billia devra être aussi étincelant qu’il l’a été lors des deux premiers matchs.

Jusqu’à présent, ce dernier a bloqué 90 des 96 lancers dirigés vers lui pour un excellent pourcentage d’efficacité de 0,938.

«C’est sûr qu’on s’y attendait, d’avoir beaucoup de shots. Si tu regardes Cap-Breton toute l’année, ils ont tout le temps eu plus qu’une trentaine de shots par partie. Ils amènent vraiment le puck au net. On n’est pas vraiment inquiets pour ça», a indiqué le gardien de but des Sags, hier, au sortir de l’entraînement.

«Ils ont une équipe offensive. Tu ne peux pas te dire “on va les prendre à la légère à soir”. Il faut que tu sois vraiment prêt à tous les jeux qu’ils font parce que tu ne sais jamais quand une échappée peut arriver», a poursuivi celui qui a hâte de retrouver ses partisans, ce soir.

«Ça va être le fun d’être ici, à la maison, avec nos partisans. Je pense que ça peut nous apporter quelque chose. Mais, ça reste une partie de hockey et la glace, je ne pense pas que ça va changer grand-chose.»

À l’Entraînement

Hier, les Saguenéens se sont entraînés pendant une heure et demie en prévision du match no 3, qui sera disputé sur une patinoire aux dimensions olympiques, tout comme les deux suivants.

«On va se préparer comme il le faut pour le match no 3 par rapport à où on le joue, par rapport à notre glace», a commenté l’entraîneur-chef, Yanick Jean, qui veut voir ses joueurs jouer de la même manière que lors du premier match.

«J’ai adoré notre premier match parce qu’on a fait exactement ce qu’on voulait faire. Notre préparation toute la semaine passée a été “A1”. Dans le match no 2, on n’a juste pas été capables d’élever notre jeu, étant donné qu’eux autres, on savait qu’ils allaient élever le leur d’un cran. Cap-Breton sont meilleurs que ce qu’ils nous ont montré dans le match no 1. Ils l’ont démontré dans le match no 2. C’est un club à maturité, bâti pour cette année. C’était normal qu’ils reviennent en force», a dit le pilote des Chicoutimiens.

En vitesse

  • Julien Carignan Labbé a finalement été suspendu deux matchs pour ses agissements en fin de rencontre, samedi.
  • Artem Maltsev (blessé) et Zachary Lavigne (malade) étaient absents à la pratique et ils ne seront pas en uniforme. Antoine Marcoux portait quant à lui un gilet jaune, qui ne l’autorisait pas à recevoir des contacts physiques. Il devrait tout de même être en mesure de jouer.
  • C’est Keenan MacIsaac et Louis-Philippe Simard qui remplaceront Carignan-Labbé et Maltsev à la défense.