/travel/destinations
Navigation

Retour au médiéval

Coup d'oeil sur cet article

Cette année marque le 950e anniversaire de la bataille d’Hastings qui a permis à Guillaume le Conquérant de s’emparer du royaume d’Angleterre (14 octobre 1066).

Si l’on est fasciné par l’histoire médiévale et par les Vikings (Guillaume le Conquérant était un descendant des Vikings), c’est le moment de se rendre en ­Normandie alors que du 1er avril au 31 décem­bre sera célébrée la Normandie des Vikings dans pas moins de six différentes fêtes ­médiévales.

La plus importante d’entre elles, Les Fêtes médiévales de Bayeux (du 27 juin au 3 juillet), célèbre son 30e anniversaire. Chaque année ce festival attire près de 50 000 personnes dans cette petite ville située à quelques kilomètres des plages du débarquement et du Mont-Saint-Michel.

Les trésors médiévaux de Bayeux

À elle seule, la ville médiévale de Bayeux vaut le détour. Dans son centre historique se trouvent trois musées extraordinaires qui feront le bonheur de tout ­amateur du Moyen-Âge.

1. La Tapisserie de Bayeux. Chef-d’œuvre de l’art roman, cette tenture brodée au 11e siècle est unique au monde. C’est ­d’ailleurs ce qui lui a valu d’être inscrite au registre Mémoire du monde de l’UNESCO. Déployée sur 70 m de longueur et 50 cm de hauteur, elle raconte les événements de la conquête de l’Angleterre par le duc de Normandie. Depuis sa création, elle a échappé à deux incendies, a failli être découpée en morceaux pour recouvrir les chariots de l’armée à la Révolution française, a perdu de nombreux morceaux au 19e siècle et a été conservée au même titre que les autres ­trésors nationaux pendant la ­Seconde Guerre mondiale.

►Pour ne rien manquer de la visite, on prend l’audioguide (14 lan­gues disponibles) et les écouteurs. Toute simple et surtout, jamais ennuyeuse, la narration est d’une grande efficacité.

►Chaque année 400 000 visiteurs débarquent dans cette petite ville de moins de 15 000 habitants pour y admirer ce chef-d’œuvre du Moyen-Âge. www.bayeuxmuseum.com

2. Cathédrale de Bayeux. Joyau de l’architecture ­normande, l’impressionnante construction date de 1077 et fut consacrée par l’évêque Oron de Conteville, frère de Guillaume le Conquérant, duc de Normandie et roi d’Angleterre. Possibilité de visite guidée. Demandez au guide de vous indiquer l’autel hommage à Sainte-Catherine de Saint-Augustin, qui a fondé ­l’Hôtel-Dieu de Québec.

3. Jouxtant la cathédrale, le Musée d’Art et d’Histoire Baron Gérard (MAHB) se cache au cœur de l’ancien palais ­épiscopal (du 11e au 16e siècle) des évêques de Bayeux. Dans ce cadre exceptionnel, on parcourt 14 étapes en 14 salles en admirant quelque 600 œuvres d’art, dont 250 peintures et estampes, 1000 pièces de porcelaine et de dentelle de Bayeux, 800 pièces ­archéologiques et ethnographiques. Magni­fique!

4. Possibilité de circuit du Vieux Bayeux, à pied ou à bord du P’tit train de Bayeux. www.bayeux-bassin-tourisme.com

  • N. B. Le Pass Bayeux permet d’obtenir un rabais sur la visite des trois musées: ­www.bayeuxmuseum.com

Manger et dormir

►Situé en face de la cathédrale, l’hôtel Reine Mathilde, marqué par l’histoire, a été entièrement rénové et dispose de chambres modernes et confortables au cœur de la ville. www.hotel-bayeux-reinemathilde.fr

►Dans la soirée, on s’attable au P’tit Bistro juste en face de la ­cathédrale, ce qui permet ­d’admirer le son et lumière qu’on y projette et de se lécher les doigts en dégustant une cuisine inventive et délicieuse dans une ambiance des plus chaleureuses. ­www.restaurantbayeux.com

S’y rendre

►À 2 heures 30 minutes de Paris, à 25 minutes de Caen. On peut s’y ­rendre en train ou en bateau. www.bayeux-bessin-tourisme.com