/slsj
Navigation

«On désire que Rio Tinto fasse de bonnes affaires»

– Jean Tremblay

Coup d'oeil sur cet article

Le maire de Saguenay a profité de son passage à Londres pour rencontrer des hauts dirigeants de Rio Tinto. Jean Tremblay a exprimé ses inquiétudes liées à l’avenir de l’usine Vaudreuil.

Il a assuré que la Ville de Saguenay est prête à accommoder Rio Tinto pour le développement d’un nouveau site d’entreposage de ses résidus de bauxite afin de prolonger la durée de vie de l’usine Vaudreuil après 2022.

«La Ville ne les laissera pas tomber, ça, c’est sûr. [...] Je m’engage à collaborer pour qu’on les aide s’ils font face à des inconvénients. On va être actif pour s’assurer que les emplois demeurent dans la Ville», indique le maire.

Jean Tremblay a également fait valoir l’importance des investissements pour les autres phases de l’AP-60 de Jonquière et de l’usine Alma.

«Je leur ai parlé qu’on souhaite que ça se développe. On désire que Rio Tinto fasse de bonnes affaires. On sait qu’il faut que ça soit rentable. On s’attend à ce qu’ils fassent des efforts pour que le Saguenay soit agréable à vivre», explique-t-il.

Le rencontrer de nouveau

Lors de sa prochaine visite à Londres, le maire souhaitera rencontrer le nouveau président de Rio Tinto. Il n’a pas discuté de la réorganisation administrative des usines régionales parce que la nouvelle n’était pas encore tombée au moment de sa rencontre qui a duré quelques heures.