/news/politics

Sam Hamad se repose en Floride

Sam Hamad se repose en Floride
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC – Durement éprouvé par les événements des derniers jours, Sam Hamad s'est envolé vers la Floride pour prendre quelques jours de repos.

«Je me repose après tout ce que j’ai vécu depuis jeudi. L’injustice est un poids énorme. Je me concentre sur ma santé et pour répondre aux questions du commissaire à l’éthique», a écrit M. Hamad dans un message envoyé à TVA Nouvelles.

Le président du Conseil du trésor et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale a annoncé samedi qu’il se retirait temporairement de ses fonctions, le temps que le commissaire à l’éthique et à la déontologie fasse la lumière sur les allégations de trafic d’influence qui pèsent contre lui.

Des courriels obtenus par l'émission Enquête diffusée à Radio-Canada laissent croire que Sam Hamad pourrait être intervenu pour aider une entreprise du Bas-Saint-Laurent, Premier Tech, à obtenir du financement, alors qu’il n’avait en apparence aucune responsabilité ministérielle ou politique dans cette région.

Les courriels mettent également en lumière les liens étroits entre Sam Hamad et l’ancien ministre Marc-Yvan Côté, qui siégeait au conseil d’administration de l’entreprise du Bas-Saint-Laurent jusqu’à son arrestation par l’Unité permanente anticorruption, le 17 mars dernier.

À la demande des partis d’opposition et de M. Hamad lui-même, le commissaire à l’éthique et à la déontologie a indiqué vendredi qu’il enquêterait sur les révélations effectuées dans le cadre de l’émission.

«Un geste honorable»

La vice-première ministre, Lise Thériault, a soutenu que son collègue avait pris une bonne décision en se retirant de ses fonctions. Elle n’a pas voulu critiquer son choix de partir quelques jours en Floride.

«Indépendamment où il est, on comprend tous qu’il veut que le commissaire à l’éthique fasse son enquête, qu’il prenne le temps de le faire. Je pense que par souci de transparence, c’est un geste qui est très honorable de la part de Sam», a déclaré Mme Thériault lundi.

Le député péquiste Jean-François Lisée ne voit toutefois pas les choses du même oeil. Il a déploré que le premier ministre Philippe Couillard ait accepté que Sam Hamad prenne quelques jours pour se reposer.

«Dire que c’est dur pour lui, non M. Hamad, non M. Couillard. C’est dur pour les Québécois de se rendre compte qu’on a un gouvernement qui a si peu d’intérêt pour l’éthique qu’il s’aveugle, qu’il ne prend pas ses responsabilités et qui dit: ‘’Savez-vous, je vais maintenir le salaire de mon ministre, puis je vais accepter qu’il s’en aille en Floride parce que c’est bien dur pour lui’’», a dénoncé M. Lisée.


Annoncé par Radio X

L'animateur de Radio X, Yannick Marceau, a sorti la nouvelle au cours de la fin de semaine, quand il a écrit sur Twitter que Sam Hamad a été vu à l’aéroport de Québec dans la nuit de samedi à dimanche, en attente d’un vol vers une destination soleil. Le ministre aurait affirmé à des gens sur place qu’il devait «s’éloigner pour réfléchir».

L’attaché de presse de Sam Hamad avait alors refusé de commenter la possibilité que le ministre ait quitté le pays au cours des dernières heures. Qualifiant cette information de privée, l’équipe du député de Louis-Hébert a aussi refusé de confirmer si M. Hamad allait être à son poste pour la reprise des travaux parlementaires prévue mardi. Le journaliste de TVA Nouvelles, Alain Laforest, a toutefois indiqué sur Twitter en début de soirée hier qu'Hamad s’absenterait de l’Assemblée nationale cette semaine.

La CAQ inquiète

Invitée à commenter la possibilité que Sam Hamad se soit envolé vers le sud ce week-end, la Coalition avenir Québec a admis que ces allégations soulevaient des questions. Le retour en chambre du député demeure un enjeu important pour la formation de François Legault.

«Il y a des enjeux importants présentement et nous sommes en période de crédits budgétaires, alors pour nous il serait important qu’il soit là dès mardi (demain) pour assurer sa fonction de député de Louis-Hébert», a indiqué l’attaché politique du caucus caquiste, Samuel Poulin, qui rappelle aussi l’engagement de Sam Hamad de collaborer pleinement à l’enquête du commissaire à l’éthique.

Manque de jugement

François Legault a aussi critiqué la gestion faite de ce dossier par Philippe Couillard lors de son bilan de mi-mandat. Le chef de la CAQ croit que le premier ministre «a manqué de jugement en réaffirmant sa confiance envers Sam Hamad, parce que tout ce qu’il fait en ce moment, c’est ajouter au cynisme des Québécois».

– Avec la collaboration de Pierre-Paul Biron

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.