/entertainment/shows
Navigation

Un spectacle très court, mais efficace

Diana Ross Jason Alexander at Einstein Healthcare 150th
Photo WENN.com

Coup d'oeil sur cet article

L’une des plus grandes reines de Motown, Diana Ross, a fait déferler ses plus grands «hits» lors d’un très court spectacle au Centre Bell, hier soir.

Après avoir donné deux concerts à guichet fermé dans le cadre du Festival international de jazz l’été dernier, celle qui a connu la gloire dans les années 1960 et 1970 avec le groupe The Supremes est revenue visiter les Montréalais, mais n’est restée qu’à peine 70 minutes sur scène.

Elle a présenté In The Name Of Love, le même spectacle qu’elle avait offert au public du festival en juillet dernier. Un spectacle qui retrace ses plus grands succès en plus de cinq décennies de carrière. Ce petit détail a eu un impact sur la vente de billets, car le Centre Bell était loin d’être comble.

Malgré ça et quelques problèmes de son, les personnes présentes étaient debout, les mains bien hautes, et dansaient sur les mégasuccès qui ont rythmé la jeunesse de plusieurs.

Succès après succès

Derrière un immense voile blanc translucide, Diana Ross est apparue dans une robe à paillettes vertes et un immense manteau turquoise. Une tenue assez extra­vagante, mais parfaitement accordée à son personnage de scène. Elle a entamé le grand succès I’m Coming Out et est rapidement passée à la chanson More Today Than Yesterday. Deux chansons qui ont donné le ton à ce spectacle trop court, mais très entraînant.

Tout de suite, le public du parterre s’est levé et les spectateurs ont eu leur dose de succès. De You Can’t Hurry Love à Take Me Higher en passant par Stop! In The Name Of Love, Reach Out and Touch ou Upside Down, elle les a tous faits, mais parfois sous forme de pot-pourri, ce qui a fait que le public n’a pas pu appré­cier l’entièreté de certaines chansons.

La chanteuse qui vient de fêter ses 72 ans impressionne, mais n’a plus sa voix d’antan. Malgré tout, elle trouve le moyen de très bien s’en tirer en misant sur son charisme.