/news/politics
Navigation

Les villes rendent leurs données publiques

Dominique Anglade
PHOTO JOURNAL DE QUEBEC, STEVENS LEBLANC Dominique Anglade

Coup d'oeil sur cet article

Les villes et le gouvernement du Québec regrouperont leurs données administratives sur un même portail.

Les ministres Rita de Santis et Dominique Anglade en ont fait l’annonce en présence du maire de Québec, Régis Labeaume.

Dominique Anglade a souligné l’étroite collaboration du gouvernement du Québec avec cinq grandes villes du Québec, soit Montréal, Laval, Gatineau, Sherbrooke et Québec, pour créer ce portail au www.donneesquebec.ca, un site qui regroupera des informations de toutes sortes et qui sera en évolution constante.

On pourra, par exemple, consulter les taux d’occupation des urgences de partout à travers la province, ou encore constater l’état des rues dans les diverses villes. Il sera possible de croiser les données afin de dégager un portrait d’une situation particulière.

Le maire Labeaume a indiqué que la Ville de Québec pourrait aussi relâcher des données sur le déneigement, par exemple. «Tout le monde va en profiter.»

La mise en ligne de ce site est «particulièrement symbolique», selon la ministre Anglade et changera les façons d’offrir les services. La publication des données permettra aussi la création d’applications utiles à la société et assurer le développement de l’économie numérique, a-t-elle soutenu.

Rita de Santis a voulu remercier ceux qui ont dû «l’endurer» pendant des mois alors qu’elle a travaillé sur le projet, comme adjointe parlementaire. Elle estime que les administrations publiques ont «tout à gagner» à publier ces données et à être plus transparentes. «Cela ne peut qu’être bénéfique pour notre avenir.»

Le gouvernement veut maintenant convaincre d’autres villes d’emboîter le pas.