/homepage
Navigation

L’Armée rouge chante... Sam Hamad

Coup d'oeil sur cet article

Des plaisantins sur YouTube se sont amusés à faire chanter «le retour de Sam Hamad par le Chœur de l’Armée rouge».

À écouter le montage vidéo, on jurerait que le ténor chante en russe le nom de Sam Hamad. «Pas coupable ni innocent, pas du tout, bien au contraire», lit-on dans les faux sous-titres imprimés sur des images de défilés militaires et du ministre libéral dans une multitude de situations.

Sam Hamad est dans l’embarras depuis la diffusion d’un reportage d’Enquête, à Radio-Canada, qui a présenté une série de courriels qui suggèrent des interventions du ministre en faveur de Marc-Yvan Côté et de Premier Tech pour une demande d’aide financière de Québec. Rappelons que M. Côté, ex-ministre libéral, a été arrêté pour fraude et corruption.

M. Hamad a quitté le conseil des ministres le temps que les enquêtes suivent leurs cours.